Comment vivre avec moins de 1000 euros par mois ?

Femme essayant de vivre avec moins de 1000 euros par mois

Vous vivez actuellement avec un petit revenu ?

Vous éprouvez des difficultés à épargner ? Limiter les découverts ? Réduire vos dépenses ?

C’est normal.

Vivre avec un petit salaire reste difficile.

Vous vous sentez constamment en danger.

Une dépense imprévue et… bim ! Vous vous retrouvez dans le rouge.

Pourtant, certaines personnes arrivent à ressentir de la sérénité. Même avec un petit revenu.

Vous voulez savoir comment faire ? Restez avec moi.

Dans cet article, je vous montre pas à pas comment vivre avec moins de 1000 euros par mois. Et pouvoir enfin dormir sur vos deux oreilles.

Prêt ? On y va !

 

Les croyances sur les petits revenus

Vous pensez que vos problèmes financiers existent à cause de votre faible revenu ?

Vous avez tort.

Vos doutes persistent ? Bien !

 

Imaginez…

Vous percevez un revenu de 1000 euros mensuels. Et vos charges restent limitées. Le loyer, les courses et le transport restent vos seules dépenses.

En plus, vous ne disposez d’aucune dette.

Auriez-vous du mal à vivre avec ce faible salaire ?

En fait, beaucoup de personnes commettent la même erreur. Ils pensent que leurs problèmes financiers viennent uniquement de leurs revenus.

De ce fait, elles continuent à croire qu’une aide sociale supplémentaire arrangerait leur situation.

Mais, non.

Car, il existe des personnes percevant de forts revenus et qui n’arrivent quand même pas à joindre les deux bouts.

 

Alors, quelle est la solution ?

Vous devez adapter vos conditions de vie à vos revenus.

En appliquant cela, il est possible d’obtenir une bonne situation financière. Vous direz adieu aux fins de mois difficiles. Et cela, même en vivant sous le seuil de pauvreté.

Bien sûr, accompagner cette démarche avec une augmentation vos revenus reste possible.

Vous voulez savoir comment faire ?

Je vous explique dans la suite de cet article.

 

7 étapes pour vivre avec moins de 1000 euros par mois

Vous l’aurez compris. Le problème ne vient pas uniquement de vos revenus. Une adaptation de votre mode de vie doit être mise en place.

Sans cela, n’imaginez pas pouvoir changer votre situation financière.

 

Mais, il y a plus…

Un élément indispensable que vous devrez travailler à tout prix.

Votre état d’esprit.

Rayer les problèmes financiers reste une tâche réalisable. Sous condition d’avoir le mental.

Car, une fois sorti du piège, vous ne devrez plus y retourner.

 

Mais, pas de panique.

Nous verrons cela plus en détail dans la partie suivante.

 

1# Prendre conscience de sa situation.

Il s’agit de la première étape de votre voyage.

Si vous souhaitez obtenir les meilleurs résultats, alors, préparez-vous mentalement.

Pourquoi ?

Simplement parce qu’il vous faudra réaliser des sacrifices.

Avec un bas revenu, vous rencontrerez des difficultés pour vous permettre mille et un extras.

Vous devrez donc apprendre à lutter contre vos émotions.

 

Commencez donc par analyser votre situation actuelle.

Comment ? Vous avez plusieurs critères à prendre en compte.

Voici les principaux :

  • Vos dépenses mensuelles : vous devez connaitre vos dépenses obligatoires, et celles que vous pourrez réduire et supprimer. Estimez le montant minimum nécessaire pour assurer vos charges mensuelles.
  • Vos revenus : vous devez disposer un montant de référence. Si votre revenu varie, sachez le salaire minimum que vous pourrez percevoir.
  • Vos dettes : vous en avez ? Quelles sont-elles ? Combien s’élèvent les mensualités ? Quel est votre restant dû ?
  • Votre épargne : Si pouvez déjà mettre de l’argent de côté, alors c’est un bon début. Sinon, pas d’inquiétude. Nous allons y revenir un peu plus tard.

Lorsque vous disposerez de toutes ces informations, votre situation vous semblera déjà plus claire.

Tenez. Je vous propose un outil très efficace pour cela.

Cliquez ici.

 

2# Calculer ses revenus mensuels nets

Combien percevez-vous chaque mois ? Et à quelle période ?

Tous les revenus ne sont pas reversés à la même date. Et cela augmente la difficulté à gérer.

Listez donc vos revenus nets mensuels. Et, n’oubliez rien.

Exemples :

  • Votre salaire moyen si vous disposez d’une activité professionnelle
  • Vos aides sociales tels que pôle emploi, l’allocation familiale (CAF), la prime d’activité ou encore l’APL
  • Vos ventes dans le cas où vous vendriez des objets ou des services pour arrondir les fins de mois

 

3# Calculer ses dépenses

Ah, les dépenses… Parlons-en, justement.

Il s’agit de l’élément qui va révéler votre niveau de vie. Peu importe votre revenu disponible.

Si vous dépensez 100% de votre salaire tous les mois, votre situation financière n’évoluera jamais.

 

Pourquoi calculer ses dépenses ?

Vous devez toujours garder une valeur en tête…

Le montant minimal pour assurer vos dépenses mensuelles obligatoires.

Réduisez cette valeur mois après mois.

 

Quelles sont les dépenses mensuelles obligatoires ?

Il s’agit des charges nécessaires pour vivre. On peut citer le loyer, les courses, le transport, les frais médicaux, les crédits…

Non, désolé. Netflix et spotify n’en font pas parties.

 

Comment calculer ses charges ?

Listez toutes vos dépenses et leurs mensualités.

Mettez en valeur les dépenses obligatoires. Surlignez-les.

 

Après cela, vous devriez avoir une idée des actions à mettre en place.

 

Mais, vivre avec moins de 1000 euros par mois vous met en danger. Et vous devrez créer des outils pour limiter les risques.

Lisez la suite pour savoir comment créer ces éléments indispensables.

 

4# Calculer son épargne

Si vous souhaitez sortir de la pauvreté, vous devez disposer une épargne.

Commencez par créer un capital équivalent à un mois de revenu.

Mais comment ?

Avant tout, vous devez savoir votre capacité d’épargne mensuelle.

Pour connaitre cette valeur, il vous suffit d’appliquer l’opération suivante :

Capacité d’épargne = Revenu total – dépenses totales

 

  • Si cette valeur est négative alors, passez à la partie suivante. Vous apprendrez à l’optimiser.
  • Si elle est positive, alors épargnez la moitié de ce résultat au départ. Cela vous aidera à prendre l’habitude de mettre de l’argent de côté.

 

5# Budgéter

Le meilleur moyen de voir ce qui se passe dans vos finances personnelles, c’est de créer un budget.

Les informations récoltées précédemment simplifieront cette activité.

Deux phases sont à prendre en compte dans la mise en place d’un budget :

  • La création du budget
  • L’optimisation du budget

Voyons ensemble comment s’y prendre.

 

Créer son budget

Vous connaissez maintenant vos ressources et de vos charges mensuelles ? Compilez ces éléments dans un tableur.

Créez deux tableaux séparés : un pour les revenus et l’autre pour les dépenses.

Vous devez faire apparaitre deux éléments principaux : le nom et le montant approprié.

Si nécessaire, vous pouvez calculer les différentes valeurs annuelles.

Jusqu’ici, rien de compliqué.

D’ailleurs, je vous donne un exemple sur l’image ci-dessous.

budget pour vivre avec moins de 1000 euros par mois

 

Optimiser son budget

Voilà une partie qui vous demandera un peu plus d’attention. L’optimisation du budget reste une étape plus qu’importante.

Pour vivre avec moins de 1000 euros par mois, vous devez rester vigilant sur vos dépenses.

Mais aussi, garder un œil sur vos revenus.

 

Comment optimiser votre budget ?

Deux solutions s’offrent à vous : réduire vos dépenses ou augmenter vos revenus. Mais nous verrons plus tard ces deux stratégies en détail.

Avant cela, j’aimerais attirer votre attention sur un point en particulier…

L’évolution de votre budget.

Il s’agit d’un outil qui ne reste jamais figé. Vous devez le faire évoluer au fil des mois. Mettez-le à jour régulièrement.

 

Pourquoi votre budget doit-il évoluer ?

Tout d’abord, sachez une chose…

Vous ne stagnez jamais dans vos finances personnelles. Ou vous progressez, ou vous régressez.

Car, si votre situation ne change pas d’année en année, l’augmentation des prix diminuera votre pouvoir d’achat. C’est ce qu’on appelle l’inflation.

Et ce phénomène dégrade votre situation financière chaque année. Vous devez avoir une stratégie pour le combattre.

Sinon, votre capacité d’épargne fondra comme une barre chocolatée laissée sur un parebrise un jour de canicule.

 

Essayez donc d’optimiser le montant mensuel nécessaire pour assurer vos dépenses. Boostez les sommes perçues en vous créant des revenus passifs. Augmenter vos revenus d’activités.

Ne comptez plus sur les indemnités et les aides sociales pour évoluer. Vous vivez sous le seuil de pauvreté ? Vous voulez changer de situation ? Mettez en place des actions efficaces.

 

6# Réduire ses dépenses

Diminuer ses charges est une première solution.

Cela garantit un bon moyen pour accroitre votre pouvoir d’achat. Et cela, sans augmenter votre impôt sur le revenu.

 

Mais la réduction de vos dépenses présente un problème majeur.

Bien que cela peut paraitre évident, votre capacité à minimiser vos charges reste limitées.

Déjà, pour une personne percevant un salaire supérieur au SMIC, cela peut s’avérer difficile. Mais pour vous, ça risque d’être un vrai marathon.

Et il faudra certainement faire des sacrifices.

 

Pourquoi ? Tout simplement parce que vous ne disposez pas d’une grande marge de manœuvre.

Vous voulez assurer vos dépenses, épargner et limiter les découverts ? C’est possible.

Mais il faudra supprimer certains revenus non nécessaires.

 

Les différentes charges

Ici, il en existe deux.

Rappelez-vous : dans la troisième partie de cet article, je vous ai demandé de surligner les dépenses obligatoires.

Et c’est ici que cette mise en valeur va nous servir.

Parmi les charges non obligatoires, vous retrouverez quelques-uns dont vous pourrez vous en passer. La salle de sport non fréquentée ? Un abonnement streaming peu utilisé ? Des frais bancaires excessifs ?

Repérez-les. Et supprimez celles qui ne vous sont pas indispensables.

Bien sûr, gardez-en un ou deux. Si votre situation vous le permet. On ne va quand même pas supprimer les dimanches après-midi devant Netflix, non ?

 

Les actions pour réduire ses dépenses

Pour aller plus loin dans la réduction de vos charges, vous pouvez mettre en place certains changements.

Il en existe plusieurs. Je vous en propose 5 accessibles.

Les voici :

  • Utiliser une banque en ligne comme banque principale: cela vous permettra de supprimer vos frais bancaires. De plus, la possibilité de parrainage vous offre des opportunités de générer des revenus.
  • Changer le moyen de transport: vous disposez d’une voiture et vous souhaitez la garder ? Pas de soucis. Pensez également au transport en commun ou au vélo. Cela vous aidera à réduire vos frais de carburant.
  • Surveiller sa consommation d’énergie: pour le coup, les résultats se verront sur le long terme. Car, vous économiserez lors de la régulation de charge, en fin d’année.
  • Limiter les achats impulsifs: c’est sur vous qu’il faudra travailler. Apprenez à gérer vos émotions. Qu’il s’agisse des achats de nourriture ou de vêtement.
  • Solder ses dettes: bien sûr, si vous avez de l’épargne. Dans ce cas, remboursez partiellement vos dettes et réduisez vos mensualités. Cela libérera une partie de vos revenus mensuels.

 

7# Augmenter ses revenus

Augmenter ses ressources mensuelles demande du temps.

Heureusement, il existe mille et une façons de vous créer des revenus passifs. Et cela, grâce à internet. Quelle que soit votre situation.

Vous êtes une personne seule ? Responsable d’une famille monoparentale ? Ou, salarié à temps partiel ? Sans-emploi ?

Vous trouverez votre bonheur.

 

8# Suivre son évolution

J’ai une information capitale à vous révéler.

En finances personnelles, vous devez garder un élément en tête…

Tout ce que vous mettez en place aujourd’hui peut se fragiliser demain.

Délaissez la gestion de votre argent pendant une semaine et vous risquez de le regretter à la fin du mois.

Le découvert n’est jamais loin.

Mais du coup, faut-il suivre quotidiennement son argent ?

Non.

L’objectif est de garder un œil sur vos comptes. Éviter d’en faire trop. Vous risquez de vous lasser.

 

À quelle fréquence suivre ?

Une fois par semaine. Au minimum. Vérifiez simplement qu’aucun imprévu n’est passé sur vos comptes.

Ensuite, en fin de mois, vérifiez qu’il vous reste quelques euros sur votre budget. Et épargnez-les.

 

Sachez que vivre avec moins de 1000 euros par mois reste possible. Sous condition que vous mettez en place les bonnes actions et restez régulier. Dites-moi dans les commentaires si cet article vous a aidé.

Kévin

 

Téléchargez votre tableau financier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *