ARGENT ACTIF

Comment réduire le budget courses pour 2 personnes ?

Vous savez pourquoi vous avez tant de mal à réduire vos dépenses alimentaires ?

Je vais être franc avec vous.

C’est parce que vous ne savez pas par où commencer.

Vous essayez tout ce qui vous passe sous la main. Toutes les méthodes.

Utiliser les enveloppes budgétaires, lister vos achats, anticiper les prix… Tout.

Mais, toujours rien. Rien que quelques miettes économisées. Pas plus.

Et c’est normal.

Parce que même si ces méthodes sont excellentes. Vous avez oublié un élément important : vous.

Et croyez-moi, cela impacte fortement vos résultats.

Mais pas de panique. Dans cet article, nous allons voir comment réduire le budget courses pour 2 personnes.

Ok ? On y go !

 

Avant tout, vous devez savoir que…

 

Vous n’êtes pas seul.

L’alimentation fait partie des 4 postes de dépenses les plus importants des foyers français. Une vraie trappe à cash.

Réduire votre budget reste donc une opportunité.

Répartition des dépenses pour une personne seule

Répartition des dépenses pour une personne seule (source insee)

Vous pourriez épargner plus, financer vos projets personnels ou faire plaisir aux enfants. Une injection intraveineuse de bonheur.

Mais, il y a un point bloquant.

Il existe pas mal de méthodes utiles pour optimiser les dépenses alimentaires.

Malheureusement, peu d’entre elles fonctionnent sur le long terme.

L’utilisation d’enveloppe budgétaires, faire les courses le ventre vide ou établir une liste de course… c’est bien. Mais, pas suffisant.

Ces solutions fonctionnent pour quelques semaines. Peut-être quelques mois.

Soyons honnête : la batterie d’un smartphone aura une durée plus longue que ces stratégies.

Vous vous lasserez. Sinon, la discipline ou le découragement n’en feront qu’une bouchée.

Et vos petites enveloppes en papier retourneront dans votre tiroir sombre et froid.

Alors, voilà.

Je vais vous expliquer comment réduire votre budget courses simplement et durablement.

Gardez un mot en tête : méthodologie.

Voici les quatre étapes pour pulvériser vos charges alimentaires au Karcher :

  1. Listez vos objectifs
  2. Réalisez un audit de pro
  3. Établissez un plan d’action efficace
  4. Suivez comme un vrai détective

Tadaaam !

Vous voyez ?

On ne parle pas de cuisiner de la soupe à chaque repas. Ou de faire un bilan chaque semaine. Non.

Une liste d’actions. Simple. Rapide. Efficace.

Nous allons aborder chacune de ces étapes dans la suite de cet article.

Lisez attentivement. Appliquez-les. Persévérez.

On commence.

 

 

Étape 1 : Définir vos objectifs

 

Pourquoi optimiser le budget courses ?

Vous avez l’ambition de réduire vos charges mensuelles.

Et pour cela, vous vous attaquez aux dépenses alimentaires. Belle stratégie.

Mais, attention. Si vous démarrez un projet sans avoir en tête une destination précise, vous risquez de vous fatiguer. D’en avoir marre.

Vous devez vous fixer des objectifs. Temporels et mesurable de préférence.

Oui. Même pour vos courses.

Sinon, vous courez le danger de mettre des actions en place pour rien. D’obtenir des résultats qui ne vous conviendront pas. Et retour à la case départ.

Sachez donc pourquoi vous voulez réduire votre budget courses.

Pour épargner ? Ok. Mais, dans quel but ? Combien ? Soyez plus précis.

Est-ce pour :

  • Créer un budget voyage ?
  • Acheter une voiture ?
  • Investir en bourse tous les mois ?
  • Mettre de côté pour l’avenir de vos enfants ?

C’est simple : un but vous aidera à rester motivé et discipliné. Trouvez-en un.

Notez vos objectifs sur une feuille. Et visualisez-la.

Modifiez-les lorsque c’est nécessaire.

Bien. Continuez à lire.

 

Temps, argent, effort

Vous n’aurez pas le beurre et l’argent du beurre. Ne rêvez pas.

Il y aura des concessions. Forcément.

Vous aurez 3 éléments de base à harmoniser : temps, effort et argent.

Et cela dépendra de vos objectifs.

Par exemple :

  • Vous n’avez pas le temps de cuisiner ? Acheter des plats préparés (plus chers)
  • Vous voulez éviter de frotter en faisant le ménage ? Utiliser des produits ménagers performants (plus cher)
  • Vous voulez économiser un maximum ? Le fait-maison doit devenir votre dada (plus de temps et d’effort)

Bref… vous l’aurez compris, vous devez trouver l’équilibre.

Celle qui vous correspond. Avec lequel vous êtes en phase.

Ok ?

Bien avançons.

 

Étape 2 : L’audit

 

Le montant initial de vos dépenses d’alimentation

Commençons par le début. Analysons votre situation actuelle. Rapidement.

Établissez votre budget alimentaire mensuel.

Prenez vos relevés de compte. Calculez la somme utilisée pour vos courses les mois précédents.

Notez-le. Sur un fichier comme celui-ci : tableau de dépenses mensuelles.

Vous en aurez besoin pour constater vos progrès.

Ok ? Allez. On avance.

 

Les produits que vous consommez

La majorité des gens souhaitant réduire leurs dépenses commettent une grave erreur…

Celle de ne pas connaitre la ligne rouge. La limite à ne pas franchir. Le sens interdit.

Je vous explique avec un exemple…

Vous voulez pulvériser votre budget alimentaire comme une mouche contre un pare-brise ?

Eh bien… mangez des pâtes. Matin, midi et soir.

réduire le budget courses pour 2 personnes en mangeant des pâtes

À 50 centimes le paquet, vous allez en faire des économies. Je vous assure !

Ça ne vous tente pas vraiment, hein ?

C’est normal.

Et c’est là où je veux en venir.

Il n’y a pas de solution générique. Pas de méthode universelle. Non.

Nous avons tous nos petites contraintes. Comme :

  • Manger bio
  • Détester cuisiner
  • Éviter certains aliments.
  • Limiter les calories

Vous devez connaitre vos rituels et prendre conscience que cela impactera vos finances.

Vous êtes un bodybuilder souhaitant consommer beaucoup de protéines pour être le futur The Rock ? Vous mangez surement beaucoup de viandes. Bim ! Dans le portefeuille.

Vous avalez uniquement des fruits et légumes bio ? Même chanson ! Dans le portefeuille !

Repérez également ce type de contraintes.

Bien sûr, ne changez pas vos bonnes habitudes.

Juste… ayez conscience que cela doit être pris en compte dans vos calculs.

Bien. Maintenant, voyons comment réduire le budget courses pour 2 personnes.

 

 

Étape 3 : Les actions pour réduire le budget course

 

Rechercher les dépenses parasites

C’est important. Restez attentif.

Petite anecdote :

À une époque, je travaillais à plus d’une heure trente de chez mois. Je me déplaçais en train.

Habituellement, j’arrivais sur les quais 30 minutes avant le départ.

Et pendant ce temps, l’ennuie s’installe. La faim aussi.

Résultat : je prenais une boisson et un biscuit dans le distributeur. La note s’élevait à 1,80€.

Et rebelote pour le trajet du retour. Soit 3,6€ par jour.

Vous avez compris ?

Mon petit rituel me coûtait 110€ chaque mois. Et 1320€ sur l’année.

Vous avez bien lu. Un vrai festival de dépense inutile.

De quoi me payer un billet d’avion pour la Réunion.

Vous aussi. Repérez ce genre de dépense dans vos courses. Comme :

  • Les friandises que vous prenez lorsque vous passez en caisse
  • Les consommations ménagères qui partent trop vite
  • Les aliments qui ne sont jamais consommés

Vous comprenez l’idée ?

Analysez ce qui tombe au fond de votre caddie. Vérifiez si vous pouvez vous en passer. Et faites le bon choix.

Autre astuce…

Surveiller les achats impulsifs.

Tenez, j’ai écrit un article à ce sujet. Lisez-le : comment lutter contre les achats impulsifs ?

 

Utiliser le drive

Si vous avez la possibilité d’utiliser cet outil du tonnerre, alors allez-y. Ne vous en privez pas.

En fait, le drive vous aidera à économiser de l’argent.

Pourquoi ?

C’est simple.

Imaginez…

Vous entrez dans un supermarché pour acheter (uniquement) de la lessive. Vous traversez les rayons. Et là, vous avez l’impression que tout devient indispensable.

Et hop, un paquet de gâteaux. Un sachet de fromage. Des tomates.

Ah ben tien, il n’y a plus de fruits à la maison… et bim ! On embarque un kilo de pommes rouges.

Vous vous transformez en un animal qui prépare son hibernation.

Plus rien ne vous arrête.

Sans surprise : vous arrivez avec l’ambition d’acheter de la poudre pour laver votre linge. Et vous repartez avec assez de produits pour nourrir un troupeau de hyènes affamées.

La grande distribution saura toujours comment vous faire consommer. Même quand vous n’avez pas besoin.

Pour faire des économies, éliminez les tentations. Utilisez le drive.

Limitez les risques. Et gardez votre argent.

Et surtout…

Achetez au bon endroit. Parlons-en justement.

 

Fréquenter les bons espaces

C’est clair : le prix de vos produits alimentaires sera différent d’une enseigne à l’autre. La qualité aussi.

Du coup, faites attention…

Certains espaces sont à bannir.

Les petites épiceries du coin, par exemple. Pratique, le dimanche après-midi, quand les grandes surfaces sont fermées. Mais, attendez-vous à laisser un rein en caisse.

Évitez de vous y rendre pour de gros achats.

De la même manière…

Ciblez les boutiques à petit prix dont la qualité vous convient.

Certes, cela peut prendre du temps. Mais sur le moyen (long) terme, vous ferez de belles économies.

 

Anticiper les achats

On l’a vu : moins de passage en magasin = moins de tentation = moins de dépense.

Ok. Mais, je suis sûr que vous avez déjà connu ce moment énervant.

Vous savez ? Cette éclaire de génie qui s’abat sur vous en rentrant du supermarché. Accompagné de ce « Ah, zut ! J’ai oublié l’huile ! ».

Bon. On reprend la voiture et en route vers la future scène de crime.

Et comme nous l’avions vu plus tôt, ne vous attendez pas à revenir avec une bouteille d’huile.

Non. Vous trouverez surement d’autres articles utiles.

Alors quelle est la solution ?

  1. Placez une feuille blanche et un stylo sur votre réfrigérateur
  2. Notez-y tous les éléments en rupture de stock au fil du temps
  3. Complétez cette feuille si nécessaire avant d’aller faire vos courses
  4. Utilisez cette liste pour vérifier que vous n’avez rien oublié

Cette méthode offre deux bénéfices : gagner du temps et dépenser moins.

Dans la majorité des cas, on oublie des produits lorsqu’on n’a pas de liste de course. Ou, que l’article n’apparait pas sur cette liste.

Cette astuce supprime ces deux risques.

 

Acheter des aliments anti-ventre vide

C’est un fait : le grignotage est une vraie fosse pour le budget alimentaire. Pour le combattre, utilisez votre expérience. Achetez des produits anti-tentation.

C’est quoi ?

Un encas. De quoi vous mettre sous la dent lors des petits creux.

Que vous appréciez à peine, pour ne pas sauter dessus dès le premier jour. Mais, assez bon pour un peu de plaisir (quand même).

Pensez à quand vous étiez petit. Cette boite de biscuits ignobles qui dormait au fond de vos placards. Mais que vous dévorez en quelques secondes lorsque vous aviez une faim de loup.

Ça vous parle ?

Eh bien, c’est pareil.

Vous pouvez prendre, par exemple :

  • Des noix
  • Des bonbons
  • Des aliments à cuire au four
  • Des fruits (fraises, bananes…)
  • Des soupes

Vous avez le choix.

D’ailleurs, si vous avez tendance à effectuer des achats impulsifs pendant les courses, voici un article pour vous : Comment lutter contre les achats impulsifs.

C’est bon ? On avance.

 

Étape 4 : Le suivi

 

Repérer les périodes clés

C’est l’étape qui va vous aider à évoluer. À réduire votre budget moyen destiné au remplissage du frigo. Ne le négligez pas.

Surtout, gardez une idée en tête…

Votre foyer consomme différemment d’une saison à l’autre. Peut-être même, d’un mois à l’autre.

Ne vous inquiétez pas si ce poste de dépense augmente ou diminue. Parfois, c’est normal.

Par exemple…

Il est logique que votre budget courses en prenne un coup pendant les vacances d’été. Surtout si vous êtes casanier. Et que les enfants restent à la maison le midi.

Eh oui… La cantine de l’école fait le boulot en période scolaire.

Résultat : Vous aurez tendance à utiliser les aliments stockés dans le congélateur.

Il est normal de devoir retourner faire les courses. Et, de dépenser plus.

Alors, quelle est la solution ?

Rien de bien compliqué.

Utilisez la méthode suivante :

  • Trackez vos charges avec une application mobile comme ISaveMoney
  • Notez-le dans un carnet lorsque vous dépassez votre budget d’alimentation
  • Anticipez ces mensualités difficiles
  • Ajustez au fil du temps si nécessaire

Vu ?

Maintenant, lisez la suite. Je vais vous donner une stratégie efficace pour préparer les mois où votre budget explose le plafond.

 

Anticiper les mois difficiles

Vous devez suivre l’évolution de vos dépenses alimentaires durant l’année. Ça, vous avez compris.

Mais, comment assurer ces mois difficiles sans creuser le découvert ?

L’erreur à éviter est de piocher dans votre épargne. Faute grave. Carton rouge.

Vous risquez de réduire votre fonds de sécurité. Et votre sérénité s’envolera aussi vite qu’un pigeon qui entend un coup de fusil. Oubliez.

L’astuce est bien plus simple…

Vous devez utiliser l’argent du budget courses.

Restez attentif. Je vous explique.

Il est vrai que vous aurez des mois où vos dépenses alimentaires exploseront les compteurs. Ils grossiront comme un ventre après une soirée raclette. C’est normal.

Mais à certaines périodes, elles seront faibles.

Saisissez cette opportunité !

Stockez les économies que vous réalisez. Et placez-les sur un livret d’épargne. Un Livret A ou un Livret de Développement Durable feront l’affaire.

Lorsque vous dépassez votre budget courses, utilisez l’argent à votre disposition.

Résultat ? Votre sérénité est renforcée.

Vous savez anticiper les mois les plus rudes. Et le montant épargné est dépensé correctement. Une organisation de pro.

 

Réduisez votre budget courses maintenant

Mettez en place les actions listées dans cet article. Les résultats viendront au bout de quelques mois. C’est certain.

Évitez de tomber dans le même piège que 99% des personnes : l’impatience.

Vous risquez d’être déçu.

Je sais de quoi il s’agit. Je suis également passé par là.

On recherche des solutions qui nous aideront à économiser une centaine d’euros par mois. On test quelques méthodes. Et on abandonne.

Le changement brutal de votre niveau de vie créera une contrainte. Et vous accueillerez le stress. La fatigue. Le découragement.

Non. Pas vous.

Si vous voulez réduire votre budget courses pour 2 personnes, pensez long terme. Soyez patient.

Prenez le temps d’analyser. D’organiser. De suivre. D’ajuster.

Et vos dépenses baisseront d’une dizaine d’euros. Chaque mois.

Mieux encore…

Vous aurez l’habitude de gérer vos finances ainsi. Cela fera partie de vous. Inconsciemment.

Lancez-vous. Et partagez-moi vos résultats. 😉

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.