Comment mieux gérer son argent ? [29 astuces pour ne plus vous soucier de votre argent]

Comment mieux gérer son argent grâce à 29 astuces

Vous aimeriez mieux gérer vos finances, n’est-ce pas ?

Apprendre à économiser plusieurs centaines d’euros. Finir le mois sans découvert. Réduire vos dépenses au maximum. Assurer les imprévus sans souffrance.

Je sais Ă  quel point cela peut ĂŞtre difficile.

Surtout lorsqu’on a peu de connaissance en organisation des finances personnelles.

Faire ses courses le ventre plein ou laisser sa carte bancaire chez soi sont de bonnes méthodes.

Mais elles restent très limitées.

Je vous propose d’utiliser des astuces qui marchent. Et qui ont donné des résultats.

Voyons ensemble 29 astuces efficaces pour apprendre à mieux gérer son argent et exploser vos objectifs financiers.

Allons-y !

 

Connaitre les notions de base des finances personnelles

Avoir des compétences de base sur l’argent est incontournable.

Et si vous avez du mal à joindre les deux bouts, un conseil… commencez par là.

La majorité des novices en finances perso pensent que leurs douleurs viennent d’ailleurs. Mais, dans 95% des cas, leur compte en banque crie famine parce qu’ils ont des connaissances très limitées.

Pour résoudre vos problèmes d’argent, vous devrez apprendre à le :

  • CrĂ©er
  • GĂ©rer intelligemment
  • Faire fructifier
  • ProtĂ©ger

Avec ces notions, vous n’aurez plus à vous demander quoi faire de votre épargne. Vous saurez où le placer, comment et dans quel but.

 

Faire le ménage sur vos comptes

Logique, non ? Si vous voulez mieux gérer vos finances, commencez par l’organiser.

Et oublier la séance de compte mensuel le dernier jour du mois. C’est inutile.

Pour avoir des relevés bancaires propres, vous devez avoir des outils efficaces et optimisés. On ne change pas le pneu d’une voiture avec un couteau pointu.

Créez un tableur financier bien construit et listez correctement vos revenus et vos charges sur le document.

Une fois fait, vous serez capable de détecter d’un coup d’œil les dépenses inutiles et excessives. Vous n’aurez plus qu’à les réduire ou les supprimer pour augmenter vos ressources mensuelles.

Une vraie pépite.

 

Savoir quoi suivre

Le suivi des dépenses doit être stratégique. Autrement, vous risquez d’y consacrer trop d’énergie, de vous décourager et de laisser tomber.

On va Ă©viter.

L’astuce est de connaitre les éléments sur lesquelles vous concentrer.

En ce qui concerne les charges, vous devrez garder un œil sur une catégorie particulière : les variables.

Après tout, vous pouvez :

  • Suivre vos charges fixes deux ou trois fois dans le mois
  • Utiliser un calendrier financier pour suivre vos dĂ©penses ponctuelles
  • CrĂ©er une Ă©pargne de prĂ©caution pour assurer les dĂ©penses imprĂ©vues

 

Et les charges variables ? Suivez-les de près.

Ces dépenses courantes peuvent s’élever rapidement. Surtout si vous avez la carte bleue facile.

Une bonne gestion n’est pas forcément fréquente. Elle doit être bien faite. C’est tout.

Mettez cette astuce en pratique et vous allez vous focaliser sur les postes de dépenses les plus sournoises. Rien de mieux pour améliorer vos finances.

 

Automatiser

Une autre méthode pour éviter de passer votre vie sur l’application de votre banque est d’automatiser. Programmez des virements vers votre compte-joint ou vos comptes-épargnes.

Un gain de temps considérable.

Sans intervention de votre part, vous n’aurez plus de problème de discipline pour effectuer vos transactions.

 

Utiliser les bons outils

N’imaginez même pas régler vos problèmes financiers avec seulement un compte-courant et un compte-épargne. Non.

Vous devez avoir plus de ressources pour gérer votre argent comme un monstre de compète.

Du coup, quels comptes devez-vous avoir ?

Voilà le strict minimum pour une organisation efficace. Il vous faut un :

  • compte principal, Ă©videmment
  • Livret A pour stocker votre Ă©pargne de prĂ©caution
  • Livret de DĂ©veloppement Durable (LDDS) pour vos Ă©pargnes projets
  • compte joint si vous gĂ©rez Ă  deux (facultatif)
  • compte-Ă©pargne d’investissement pour faire travailler votre argent (facultatif)

 

Malgré leur faible rendement, les livrets d’épargne sont de très bons candidats pour garder vos économies. Surtout pour le fonds de sécurité.

Votre argent sera disponible à tout moment. Ce qui reste super avantage lorsqu’on doit assurer une dépense imprévue et urgente.

Autre astuce pratique : l’accès aux banques en ligne.

L’absence de frais bancaires est du pain béni. Utilisez-le pour mettre une cinquantaine d’euros de côté chaque année.

Ça fait toujours plaisir.

Placez-y votre compte joint, par exemple. Ou créez un compte secondaire pour payer une catégorie précise de charges.

Tenez voici comment je m’organise avec cette méthode.

Mieux gérer ses finances en organisant ses comptes

Avec plusieurs comptes bancaires bien choisis et une bonne organisation, vos finances seront totalement changées.

Suivre vos Ă©conomies devient beaucoup plus facile.

Maintenant, zoomons sur un outil indispensable.

 

Prévoir l’imprévisible

L’application de cette astuce va radicalement changer vos finances. Restez attentif.

Sans ça, vous pouvez avoir des comptes aussi organisés que les rayons d’une pharmacie, vous risquez quand même de finir dans le rouge.

L’astuce est d’anticiper les dépenses imprévues.

Et je vous entends d’ici…

Comment peut-on anticiper une charge imprévisible ?

Rien de compliqué. Utilisez un fonds de sécurité.

Inutile de mettre 10 000 euros sur votre Livret A pour ça. Commencez par quelques centaines d’euros. Puis, visez un mois de salaire.

Une bonne épargne de précaution n’est pas forcement énorme. Elle doit juste être :

  • Assez consĂ©quente pour assurer les dĂ©penses surprises moyennes (500€ minimum)
  • Accessible Ă  tout moment
  • UtilisĂ©e uniquement pour sa fonction (pas pour les loisirs !)

 

Avoir une trésorerie de ce genre vous aidera à garder le contrôle sur votre argent. Les factures surprises à régler sous 15 jours vous stresseront moins.

C’est votre airbag financier.

 

Amortir les dépenses imprévues

Nous avons vu l’efficacité de l’épargne de précaution pour garder le contrôle face aux dépenses imprévues.

Mais, un problème persiste.

Rappelez-vous que ces frais sont sournois. Ils ne préviennent pas. De vrais parasites.

Comment s’assurer de ne pas passer dans le rouge entre la date des prélèvements et le moment où vous vous en apercevez ?

Je vous donne la solution.

Utilisez un matelas (non, je ne me convertis pas dans la literie).

Il s’agit d’une petite somme d’argent que vous placez sur vos comptes pour limiter le risque de découvert.

Imaginez…

Vos dépenses totales s’élèvent à 1200€ et vous disposez d’un matelas de 100€. Vous aurez donc 1300€ sur votre compte bancaire en début de mois.

Vous vous apercevez qu’il ne vous reste que 80€ sur votre compte ? Cela signifie qu’en réalité, vous êtes en découvert de 20€.

Pratique ? Oui. Mais surtout, très utile pour limiter le nombre de jours dans le rouge durant l’année.

Cela facilite la bonne entente avec le banquier. Ce qui est indispensable pour investir.

 

Créer un calendrier financier

C’est l’outil qu’il vous faut pour éviter d’être pris au dépourvu par un prélèvement annuel.

Vous savez ? Ces charges qui tombent sur vos comptes et qui auraient pu être anticipées. De vraies plaies.

La planification des dépenses est une solution du tonnerre pour éloigner ce danger.

Créez un calendrier de tous ces frais ponctuels et placez-le sur votre frigo. Le Graal pour mieux gérer votre argent.

OK ?

Allez, astuce suivante !

 

Utiliser un Tableur financier

La difficulté dans la gestion des finances personnelles reste la visibilité.

Sur vos comptes, c’est le brouhaha. Difficile d’y voir clair, vu le nombre de lignes sur les relevés.

Un tableur financier vous aidera à mettre de l’ordre.

Rien de mieux pour améliorer les finances, supprimer les dépenses inutiles et économiser davantage.

 

Créer plusieurs épargnes

Je peux presque vous entendre penser…

Déjà qu’il est difficile de créer une épargne, alors comment en constituer plusieurs ?

Malheureusement, avec un seul capital, vous n’irez pas loin. Vous allez faire l’erreur que font 95% des individus ayant des problèmes financiers :

Epargner –> Payer les imprĂ©vus –> Reconstituer l’épargne –> Payer les imprĂ©vus…

Un beau cercle vicieux. De quoi vous enraciner dans votre situation financière.

Résultats ? Vos projets personnels ne verront jamais le jour.

Et votre vie devient une séance de tapis de course. Vous passez votre temps à courir, sans ne bouger pas d’un poil.

Ce que je vous conseille…

Reprenez le contrôle de votre argent et pensez d’abord à vous.

Créez une épargne de :

  • Projets personnels pour vos loisirs et vacances
  • Projets financiers qui aidera Ă  l’achat d’une voiture et/ou d’une maison
  • Frais annuels pour anticiper les rĂ©gulations de charges et impĂ´ts, par exemple
  • PrĂ©caution (que vous connaissez bien, maintenant)
  • Investissement pour faire travailler votre argent et ne plus en perdre

 

VoilĂ .

Oui. Ça peut paraitre beaucoup.

Mais, à vous d’adapter chaque montant en fonction de votre situation.

D’ailleurs, vous n’êtes pas obligé de tous les avoir. Une épargne de précaution et de frais annuels sont parfaits pour démarrer.

Avec ça, vous aurez fait un grand pas vers la sérénité financière sans souffrir.

 

Penser aux revenus exceptionnels

On parle souvent de la douleur causée par les dépenses imprévues. Mais qu’en est-il de celles engendrées par les revenus inattendus ?

Vous voyez ? Ces virements surprises. Qui vous donne le sourire pendant quelques minutes.

Puis..

Vous vous demandez quoi faire de cet argent. Acheter des vêtements ? Réparer la voiture ? Repeindre le garage ? Investir ?

Un conseil…

Épargnez au minimum 80% de cette somme. Et attendez quelques jours.

Au mieux vous aurez oublié ce petit trésor. Au pire vous l’utiliserez. Mais dans ce cas, cela voudra dire vous avez agi en prenant du recul.

L’excitation ressentie est un piège. Contrôlez-vous.

Et faites le bon choix pour votre argent.

 

Payer comptant

Pour avoir plus de flexibilité avec votre argent, vous avez deux choix : augmenter vos revenus ou réduire vos dépenses.

Et cette deuxième solution est possible en baissant vos dettes.

Car, oui. On le sait tous. Un prêt vous engage. Il doit être remboursé. Si vous oubliez cela, comptez sur votre banque pour vous le rappeler.

Mais cet accord a une conséquence très visible sur vos comptes.

Laquelle ? Il s’agit de l’augmentation de vos dépenses fixes.

C’est évident. Avec le prélèvement des mensualités, vos charges mensuelles explosent.

Et votre capacité d’épargne se prend un coup dans la nuque.

Évitez donc d’accroitre votre taux d’endettement inutilement. C’est ce qu’on appelle les mauvaises dettes.

L’astuce ? payer comptant.

Mettez de l’argent de côté pour acheter des produits impossibles de financier en une seule fois.

Mais ne vous laissez pas piégé par les réductions, les facilités de paiement et les soldes. Ils sont là pour vous faire passer à la caisse.

Compris ?

 

Limiter les découverts bancaires

Parfois, il est difficile de se maitriser. Une petite faim, une pâtisserie en vue et… une dépense.

Et cela, même lorsqu’on n’a plus un rond.

« Au pire, je tape dans le découvert autorisé », vous vous dites. Mais, vous prenez une mauvaise habitude.

Si vous êtes incapable de vous contrôler, comment voulez-vous contrôler votre argent ?

La solution serait de réduire votre découvert.

Cela engendrera du stress positif et vous n’oserez plus dépasser les limites.

Une méthode un peu rude au départ, mais qui fait du bien à la situation financière. Avec ça, vous serez beaucoup plus discipliné en fin de mois.

Psychologique…

 

Faire ses courses au drive

Voici une autre astuce qui vous fera gagner plusieurs dizaines d’euros par mois. Utilisez le drive pour faire vos courses.

Cela évitera à votre regard de se perdre dans les rayons et de vous arrêter pour acheter des articles futiles. Une astuce efficace pour gérer l’argent consacré au budget alimentaire.

 

Savoir où dépenser votre argent

Mieux gérer son argent veut également dire savoir dépenser correctement.

Mais ça, vous l’avez compris.

Du coup, comment savoir si votre prochaine dépense en vaut la peine ?

Une solution simple est de comparer avec l’avancé de votre projet financier.

Un exemple ? Bien sûr.

Imaginez que vous vous arrĂŞtez sur un produit dans un magasin.

Vous êtes tenté par une superbe veste. La couleur, la taille, la coupe, les détails… tout est fait pour attirer votre regard et vous donner envie d’acheter.

Un grand doute s’installe en vous quand vos yeux se portent sur le prix. 160€ !

C’est pas donné. En plus, vous savez bien que vous n’en avez pas besoin. Mais la tentation est trop forte.

On fait le point ? 160€ c’est :

  • De l’argent en plus dans votre Ă©pargne de sĂ©curitĂ©
  • 4 actions de Total Energie
  • Deux rĂ©visions de la voiture que vous pouvez anticiper
  • Les frais de rĂ©gulation de charge que vous pouvez prĂ©parer
  • Des cadeaux de fin d’annĂ©e en plus pour les enfants

 

Alors ? Ça calme, hein ?

Avec cette réflexion, vous laissez votre raison reprendre le dessus sur vos émotions.

Ça ne sera pas facile les premières fois. Mais les économies réalisées seront justes énooorme !

 

Convertir

C’est un fait : l’être humain a du mal à se projeter sur le long terme. Pourtant, anticiper ses résultats aide à prendre les décisions actuelles.

Tenez. Analysons le cas de Julie…

Chaque matin, sur la route du travail, Julie passe dans une boulangerie et achète un café et un croissant. Pour un total de 2,5€.

« Ce n’est rien », vous me direz.

En estimant qu’elle exerce son activité 5 jours par semaine, cette routine lui coûte 50€ par mois. Soit 600€ par an.

Que peut faire Julie ?

Acheter une machine à café de 30€ et un sachet de capsules à 3€ par mois. Aussi, chaque mois, elle pourrait ajouter un sac de croissants (2€ par sac pour 4 sacs par mois).

Résultat ? Ramené à l’année, Julie a dépensé 30€ dans sa cafetière, 36€ dans les capsules de café et 96€ de sac de viennoiseries. Pour un total de 162€.

En stoppant ce rituel, Julie économise 438€ chaque année. Booom ! Le choc !

Faites cet exercice, vous aussi.

Repérez ce type d’optimisation que vous pouvez réaliser dans vos finances. Et réduisez vos dépenses. Bien sûr, sans vous priver et créer de la frustration.

 

Acheter de la qualité

Dans certains cas, acheter plus cher fait gagner beaucoup d’argent. Vous pouvez dépenser un peu plus dans des équipements de qualité. Et ainsi, éviter de payer tous les mois ces mêmes éléments en version bas de gamme.

Sachez repérer ces opportunités et, surtout, vérifiez que vous en avez besoin. C’est ce qui va faire la différence sur le long terme.

 

Utiliser la fonction principale de votre portemonnaie

Une des astuces que Warren Buffet pour garder un œil sur ses dépenses.

Oui, on parle de Warren Buffet ! L’un des hommes les plus riches sur Terre !

Selon le businessman, le fait de dépenser en cash aide à prendre conscience de la transaction. Cela augmente la vigilance dans notre gestion budgétaire.

Essayez et vous verrez.

 

Épargner ou investir

Apprendre à mieux gérer votre argent doit également vous aider à préparer l’avenir. Pour cela, vous avez deux solutions : épargner et investir.

Nous avons vu les différents types d’épargne plus haut dans l’article.

Mais qu’en est-il des investissements ?

Choisissez celui qui colle le plus à votre profil :

  • Immobilier = demande du temps et une situation financière correcte
  • Bourse = plus ou moins passif en fonction de la stratĂ©gie
  • Crypto = actif très volatile
  • PrĂŞt entre particuliers = passif, mais plus ou moins risquĂ© en fonction des profils
  • CrĂ©ation d’entreprise = demande beaucoup de temps

 

Formez-vous pour éviter les erreurs fatales et de dégrader votre situation financière.

 

Donner pour mieux gérer son argent

Les dons présentent de nombreux avantages pour vos finances.

Alors, oui. Il est vrai que redistribuer aide à réduire les impôts.

Mais pas que…

D’un point de vue psychologique, cela aura un impact considérable sur votre rapport à l’argent.

Vous aurez l’impression de détenir assez de richesse pour en donner. Et ainsi, vous aurez moins peur d’en perdre en investissant.

C’est ce qu’on appelle la conscience d’abondance.

Maintenant, avec qui partager ?

Cela dépend de vous. Vous avez le choix entre :

  • Les personnes dans le besoin
  • Les associations
  • Les aides humanitaires
  • Et bien d’autres…

 

Inutile de consacrer 10% de vos revenus à cela si c’est pour finir dans le rouge. 5€ ou 10€ suffisent chaque mois.

N’allez pas vous ruiner par gentillesse quand même.

 

ContrĂ´ler vos peurs

Ce sont de vrais boulets accrochés à votre cheville.

N’essayez pas de vous en débarrasser. Commencez plutôt par les reconnaitre.

Une fois que vous aurez pris conscience de vos craintes, vous serez plus enclin Ă  les combattre.

Comment les surmonter ? Je vous invite à lire cet article que j’ai écrit : Comment surmonter ses peurs ?

 

Calmer vos excitations

Ne vous laissez pas piéger par les mouvements. Ce n’est pas à votre boulangère de vous dire dans quoi placer vos économies.

Faites vos recherches, analysez et constatez.

Apprendre à mieux gérer, c’est aussi savoir qui écouter.

Si tout le monde investit déjà dans un actif en tendance, c’est que vous arrivez après la bataille. Dommage.

Mais, des occasions, il y en a des tonnes.

La peur de passer à côté d’une opportunité est dangereuse. L’excitation et l’appât du gain également. Faites attention. Réfléchissez avant d’agir.

 

Prendre soin de soi

S’il y a bien une dépense qui empoisonne vos comptes bancaires, c’est le repas en extérieur.

Généralement, on parle de fastfood ou de restaurants.

Ceux qui ont la flemme de cuisiner, je vous vois.

Je vous propose une solution qui a marché pour moi : faire du sport.

J’ai constaté qu’après quelques séances, j’avais tendance à surveiller mon alimentation. Et cela, inconsciemment.

Résultat : j’ai pu épargner quelques dizaines d’euros de plus par mois. Pas mal, non ?

Appliquez cette astuce et économisez de l’argent mensuellement.

En plus des avantages financiers, vous profiterez d’une forme physique. Et ça, c’est cool.

 

Créer une routine logique dans vos finances personnelles

Vous devez avoir des habitudes pour suivre vos performances.

Par exemple, voici les miennes :

  • Quotidiennes: entrer les dĂ©penses dans l’appli budgĂ©taire
  • Hebdomadaires:  vĂ©rifier les prĂ©lèvements des charges fixes et qu’aucun imprĂ©vu n’est passĂ© sur les comptes
  • Mensuelles: Ă©pargner les sommes restantes en fins de mois
  • Trimestrielles: faire un bilan de ma situation financière et fixer les objectifs des trois prochains mois

 

Bien gérer son argent nécessite un suivi sérieux.

Cela vous aidera à mettre de l’argent de côté, garder le contrôle et surveiller vos finances.

Vous avez compris l’idée ? Bien. On continue.

 

Se former constamment

Je ne mettrais jamais assez l’accent sur ce point. Car, la formation a changé ma vie.

Alors, oui ! Un programme d’une centaine d’euros parait cher. Et les doutes peuvent s’installer rapidement.

Mais encore une fois… Convertissez !

100€ c’est un repas pour deux, dans un bon resto.

Améliorer l’état de vos finances ne vaut pas deux steak-frites ?

À titre personnel, j’ai dû mettre un peu plus de 1000€ dans des formations pour apprendre à bien gérer mon argent et à le faire travailler comme jamais. En plus de cela, j’ai investi plus de 9000€ sur moi-même pour entreprendre.

Et les résultats ?

  • 700€ d’épargne mensuelle sur mes revenus de salariĂ©
  • Une affaire Ă©panouissante qui n’arrĂŞte pas d’évoluer

 

Une bonne gestion n’implique pas de tout garder comme l’oncle Picsou.

Contrairement aux idées reçues, vous devrez sortir de l’argent de vos comptes avant d’en faire entrer.

N’attendez pas d’en avoir pour dépenser. Essayez autre chose.

DĂ©pensez INTELLIGEAMMENT pour gagner plus.

Étrange, non ?

Eh bien… pas vraiment.

C’est le principe de l’investissement.

Comme l’immobilier, la bourse ou les cryptomonnaies, placer sur soi nécessite une petite gymnastique.

Rien de méchant. C’est juste une habitude à prendre.

D’ailleurs…

Voici un le lien vers Finances Sereines pour apprendre à gérer votre argent comme un pro.

C’est de la bombe.

 

Prendre l’échelle et monter marche après marche

Ces dernières années, un fantasme général s’est créé autour de la retraite avant 40 ans. Beaucoup essayent. Peu y arrivent.

Et c’est normal.

La raison ? Leur stratégie inefficace.

Beaucoup tentent d’atteindre l’indépendance financière et de devenir riches en une année ou deux.

Voici leur méthode :

  • Investir dans des biens immobiliers
  • dĂ©gager du cashflow (bĂ©nĂ©fices)
  • En vivre.

 

C’est un bon début, mais…

Pas assez pour devenir libre en deux ans.

Objectifs financiers non atteints : choqué

Le piège réside dans leur situation actuelle.

Je m’explique…

Si vous avez besoin de 500€ pour couvrir vos dépenses mensuelles, vous allez vous libérer de vos chaines rapidement. En revanche, s’il s’élève à 4 000€ par mois, vous êtes fichu.

La solution est claire. Vous devez commencer gérer vos finances. Réduire vos charges.

Faites de cela votre priorité.

Une fois que vous aurez mis de l’ordre dans vos comptes, soldez vos dettes et frais vos charges au maximum.

Ensuite, investissez.

Avancez pas Ă  pas dans la pyramide des finances personnelles.

Rien ne vous empêche de placer une partie de votre argent dès le départ. Mais gardez en tête que ce n’est pas votre priorité.

Vu ?

 

Ne pas culpabiliser en cas d’écart

GĂ©rer ses finances personnelles demande de la discipline, certes.

Mais vous n’êtes pas dans une compagnie de parachutiste. Quelques écarts peuvent être tolérés.

Arrêtez de vous flageller quand vous dépassez votre budget ou que vous cédez à vos caprices.

Le mal est fait.

Dépenser un peu d’argent pour vous faire plaisir n’est pas la fin du monde.

Ça arrive. Même aux meilleurs.

Maintenant, séchez vos larmes. Prenez vos relevés de comptes. Et regardez l’impact sur vos finances. Dans la majorité des cas, elle est minime.

 

Utiliser le pouvoir des habitudes

La majorité des astuces données ci-dessus exploseront vos résultats.

Enfin, si vous vous habituez de les appliquer. Si votre action ne dure qu’une semaine, vous ne pourrez que vous en prendre qu’à vous-même.

La constance fait la différence entre des finances bien gérées et des comptes aussi bordéliques que la chambre d’un ado.

Et c’est valable dans tous les domaines.

Vous savez ? Toutes ces actions que vous ne faites pas par manque de régularité.

  • Faire du sport ? On verra la semaine prochaine.
  • Manger mieux ? Un dernier fastfood d’abord.
  • Lire ? Une petite sĂ©rie avant.

 

Pour bien gérer ses finances et mettre de l’argent de côté, les connaissances être appliquées.

Donc, bougez-vous !

 

Travailler son rapport à l’argent

C’est l’élément qui empêche 90% des ambitieux de passer à l’action. Si vous pensez qu’une liasse de billet rend mauvais, égoïste ou c*n, alors vous êtes mal parti.

Pourquoi essayer de le gérer et de gagner plus dans ce cas ?

Mon conseil : supprimez toutes ces croyances limitantes et développez votre intelligence financière.

C’est plus facile à dire qu’à faire, c’est vrai.

Mais, l’effort en vaut la peine.

 

Mieux gérer son argent est le travail de toute une vie. Même les meilleurs continuent à apprendre chaque jour. C’est un marathon, pas une course. Vous partez de zéro ? Tant mieux. Votre capacité d’évolution est énorme. Et vos premiers résultats vous encourageront à vous donner à fonds. Et votre réussite sera assurée.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le.

 

Téléchargez votre tableau financier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *