ARGENT ACTIF

Faut-il épargner ou investir ? 🧐

Voilà une question que j’ai mis du temps à trouver la réponse.

Faut-il épargner ou investir ?

Ne nous le cachons pas : vous aurez du mal à obtenir une information fiable.

Les établissements bancaires vous demanderont de placer vos économies chez eux. C’est sûr.

Vos proches ont des avis figés et différents.

Les articles du net qui essaient de vous apporter un élément de réponse vous fusillent à coup de « Forex », « OPCVM », « Marché financier » et de « Valeurs mobilières ». Comme si vous étiez expert chez Crédit Agricole depuis 20 ans.

Et pour être honnête, je n’ai pas la réponse non plus.

Mais, je peux vous fournir une liste d’actions simples pour l’obtenir.

Le gros avantage, c’est que vous aurez une information adaptée à votre situation. Fiable. Il ne restera plus qu’à appliquer.

Ça vous convient ?

Bien. Lisez la suite.

 

Votre inquiétude est normale

Laissez-moi deviner. Vous aimeriez prendre en main vos finances. Avoir une belle épargne. Protéger votre argent. Mais aussi, le faire fructifier.

Et vous souhaitez savoir par quoi commencer. Pour limiter vos erreurs. Et surtout, aller vite.

Sauf que…

C’est un fait : vous allez rater un des trains. Logique.

Si vous épargnez, vous aurez l’impression de perdre du temps. Et, je comprends.

Au vu de l’évolution du marché financier, vous allez passer à côté de très belles performances. Qu’il s’agisse de bourse, d’immobilier ou du bitcoin… on en parle chaque jour.

Mais…

D’un autre côté, en investissant votre argent, vous vous retrouverez sans protection. À la merci des imprévus. En sursis. Et le stress sera votre premier compagnon.

Il suffirait d’une dépense surprise et vos nuits seront comme une séance de détartrage : longues, douloureuses et angoissantes.

Et la pire erreur…

Serait de tout faire en même temps. C’est le bon moyen pour avancer à deux à l’heure. Ne pas voir le bout du tunnel. Se décourager rapidement.

Franchement… évitez.

 

Pourtant, la réponse est simple

J’ajouterais même qu’elle est sous votre nez. Mais, vous rencontrez un problème majeur…

Vous êtes aveuglé par des informations parasites.

Celles que vous trouvez sur internet. Sur les différents blogs et vidéos YouTube qui vous répondent à moitié pour éviter de se mouiller.

  • Investir son argent
  • Miser sur les cryptomonnaies
  • Se former sur les placements boursiers
  • Faire fructifier son épargne
  • S’orienter vers des produits sans risque
  • Éviter les livrets bancaires à cause de leur rendement

Résultat ? Vous n’avez toujours pas la réponse à votre question. Et vous repartez avec la boule au ventre. Avec un mélange de stress, de colère et de peur.

Et c’est normal.

Votre interrogation reste pertinente. Mais elle nécessite de connaitre votre situation actuelle.

Bah oui… On ne donne pas les mêmes conseils de cuisine à Philippe ETCHEBEST et à un débutant. Il faut s’adapter. Prendre en compte les points de départ de chacun.

Voilà pourquoi vous ne trouvez pas de solution.

Continuez à lire.

Je vais vous montrer comment savoir si vous devez épargner ou investir. Et cela, en fonction de votre situation actuelle.

Mais avant, revoyons quelques bases indispensables pour comprendre ce plan d’action.

 

Qu’est-ce que l’épargne ?

Il s’agit du simple fait de dépenser moins que ce que vous gagnez. En d’autres termes, c’est mettre de l’argent de côté.

Grâce à cela, vous pouvez créer un capital que vous utiliserez de différentes façons. Nous verrons comment dans la suite de l’article.

Gardez en tête qu’épargner reste une action que vous devez ABSOLUMENT réaliser pour le bien de vos finances. Ok ?

 

Qu’est-ce que l’investissement ?

L’investissement est complémentaire à l’épargne.

Sauf que…

L’objectif est différent. Un investisseur cherche à placer son argent sur un support et augmenter son capital. Simplement.

L’idée : transformer son apport en un élément qui va prendre de la valeur dans le temps. On appelle cela un « actif ».

Vous connaissez certainement l’un de ces biens :

  • L’immobilier locatif
  • Les cryptommonnaies
  • Les actions boursières
  • Les métaux précieux

Ce sont tous des actifs.

Vous les achetez et leurs valeurs peuvent augmenter (ou baisser) par la suite. Et vous avez le choix : les conserver ou les revende pour récupérer votre capital accompagné d’une plus-value. Topissime, non ?

Tenez, voici une illustration pour mieux comprendre le principe.

Qu'est-ce qu'un actif ?.

L’investissement est un excellent moyen de s’enrichir. Mais, sa mauvaise réputation due aux risques joue contre lui.

Pourtant, l’épargne peut représenter un danger plus conséquent. Voire, devenir fatale pour votre argent.

On avance.

 

A quoi ça sert ?

Pourquoi épargner ?

Vous pouvez épargner pour deux raisons :

  • Mettre de côté pour vos projets personnels (voyage, achat d’une voiture, entretien de la maison)
  • Créer une épargne de précaution pour anticiper les grosses dépenses imprévues et éviter de finir dans le rouge

 

Tadaaam !

 

Et, vous voulez un conseil ?

Économisez au moins pour la deuxième cause. Surtout si vous ne savez pas quoi faire de votre argent. Et encore plus si vous n’avez pas un rond de côté.

Assurez vos arrières. Cela vous évitera des nuits blanches à l’avenir.

Vous savez ? Ces soirées difficiles où vous dormez peu. Ces soirées que vous passez à fixer le plafond avec terreur. Parce que vous devez régler une facture importante. Effrayé de devoir vous endetter de nouveau. Angoissé par les conséquences de ce bout de papier.

Merci, mais… très peu pour moi. Et j’aimerais vous protéger de ce fléau.

Gardez en mémoire que l’épargne sert à alimenter les projets à court terme et les dépenses imprévues.

Pour ces raisons, vous devez disposer d’un fonds de sécurité pour vous couvrir en cas de coups durs.

C’est noté ? Bien, on avance.

 

Pourquoi investir ?

Comme pour l’épargne, il existe plusieurs raisons d’investir. Cela peut être pour :

  • Protéger votre capital
  • Pour faire fructifier votre argent
  • Préparer un projet sur le long terme
  • Vivre de vos investissements

Et j’en passe.

Placer votre argent sur un support, le fera prendre de la valeur et augmentera votre capital.

Mais, le risque de perte peut exister. Et là… vous pouvez dire adieu à vos économies. Hasta la vista bling bling.

Ça peut arriver, oui. C’est ce qui fait fuir la majorité des gens lorsqu’on leur conseille d’investir.

Résultat ?

Ils placent leur épargne disponible sur leur Livret A. Ce contentent de le voir grandir. Mois après mois. À chaque fois qu’ils mettent de l’argent de côté.

Mais, cette action détruit leurs finances en absorbant leur cash avec un aspirateur surpuissant.

Vous voulez savoir pourquoi ?

Lisez la suite.

 

Le problème avec cette méthode…

C’est qu’ils oublient un ennemi dangereux : la variation des prix.

Avec l’augmentation des tarifs, l’argent perd de la valeur. Et leur épargne se prend un coup douloureux derrière la nuque.

C’est l’inflation.

L’infla…quoi ?  Pas de panique. Je vous explique.

 

 

Imaginez que…

Vous êtes fan de gaufres. Et que vous aimeriez acheter une machine pour en cuisiner. Vous en trouvez une sur Internet qui coûte 99€. Top !

D’un autre côté, vous disposez de 100€ sur votre compte en banque. Vous ne les touchez pas. Cette trésorerie reste au chaud.

Cool ! Vous avez de quoi payer votre petit bijou. Mais, vous décidez d’attendre un peu.

Une année plus tard, vous êtes déterminé.

Et cette fois, c’est la bonne. Vous ouvrez votre ordinateur, la carte bancaire brulante dans votre main. Et, vous allez sur le site vendeur pour acheter votre graal ! Mais là… mauvaise surprise.

L’article est à 101€. Bim ! Et là vous vous dites : « Quoi ? Mais il était à 99€ il y a quelques mois ! Quelle arnaque ! ».

Oui, mais… les prix ont augmenté de 2% entre temps. L’inflation.

Bon, ok ! C’est un exemple un peu tiré par les cheveux. Mais, il illustre bien le principe de l’inflation.

On parle ici de quelques euros. Mais, ce phénomène est une vraie catastrophe naturelle lorsqu’on garde en réserve des sommes à quatre ou cinq chiffres. Faites gaffe.

 

Du coup, quelle est la solution ?

Résumons. Vous devez épargner une partie de vos revenus. Mais, cette somme est en danger à cause de l’inflation. Ça, c’est clair.

D’un autre côté, l’investissement est incontournable.

Mais, vous risquez gros si une dépense imprévue apparait. Sans épargne disponible, vous êtes à découvert face à l’ennemie. À la merci du danger. Sans protection contre risques du quotidien.

Un vrai dilemme. Mais alors, faut-il épargner ou investir ?

Ce qui est sûr, c’est que vous devez être stratégique et ne pas foncer tête baissée.

Nous savons que chacun de ces éléments sert à l’évolution de vos finances personnelles.

Utilisez-les correctement et vous progresserez. Négligez-les et votre angoisse quotidienne s’amplifiera.

C’est comme la nutrition. Le sucre et les fibres sont deux aliments indispensables pour votre corps.

Gateaux sucrés illustrant l'article "épargner ou investir"

Mais, attention…

Abusez de sucre et le diabète vous sourira. Vous serez alors obligé de réduire vos doses jusqu’à la fin de vos jours.

D’un autre côté, consommez les fibres comme jamais et vous passerez des heures dans une pièce de 2 mètres carrés à fixer la porte.

Eh bien… en finance c’est pareil. Chaque action est bonne, mais il ne faut pas en abuser.

Mon conseil, vous devrez épargner ET investir.

De manière différée ou en même temps. Cela dépendra de votre situation financière de départ et de vos objectifs. Faites-le tous les mois. Restez régulier.

Maintenant, voyons ensemble un plan d’action adaptable à votre situation. Il vous permettra de savoir quand s’il faut épargner ou investir. Du concret.

Go !

 

A quel moment faut-il épargner ou investir ?

Étape 1 : L’élément déterminant

Pendant que vous lisez ces lignes. Prenez une feuille et un stylo. Et, réalisons un petit exercice rapide et intéressant.

Notez-y une ambition personnelle que vous avez en tête. Celle qui brule au fond de vous. Cela peut être :

  • Un projet immobilier locatif
  • Un contrat d’assurance-vie pour votre retraite
  • Un voyage dont vous rêviez
  • L’achat de votre résidence principale
  • Un patrimoine de 100 000 €

Surtout, n’oubliez pas de mettre un montant à atteindre.

Écrivez vos objectifs. Même les plus fous. Lâchez-vous !

Lorsque j’ai débuté, je visais déjà le million d’euros de patrimoine. Alors que j’avais des dettes, des découverts et une gestion désastreuse de mes finances.

Aujourd’hui, zéro dette et une épargne florissante. Et mes investissements se comportent bien. Une évolution très satisfaisante.

Vous voyez ?  Peu importe votre situation de départ. Vous ne devez jamais avoir honte de vos objectifs.

Maintenant, gardez cette feuille au chaud. Vous venez de noter la raison pour laquelle vous allez gérer votre argent.

Bien avançons.

 

Étape 2 : Misez sur votre sécurité

Je vais être honnête. Zappez cette partie et vous serez en danger permanent.

Peut-être même que vous l’êtes déjà.

C’est pour cela que vous devez lire attentivement.

Alors, voilà…

Si vous démarrez, vous devez absolument créer un fonds de sécurité.

C’est O-BLI-GA-TOIRE !

Ouvrez un compte épargne et placez-y une somme d’argent tous les mois. De préférence, le lendemain de votre jour de paie.

Votre capacité d’épargne n’est pas assez élevée ?

Utilisez la méthode que j’ai appliquée dans cet article. Cliquez ici pour le lire : épargner 10000€ en un an.

 

 

Et surtout…

Votre trésorerie doit respecter ces trois critères :

  • Accessibilité: vous devez pouvoir le retirer sans attendre plusieurs jours.
  • Important : Il doit représenter un montant assez élevé pour couvrir la majorité des imprévus
  • Invisible: laissez-le loin de vos yeux pour éviter la tentation

En ce qui concerne la disponibilité et l’invisibilité, un LVA (Livret A) fera largement l’affaire. Utilisez-en un et effectuez des virements automatisés chaque mois. Sans exception.

Certains amateurs vous diront que le taux du Livret A est bien trop bas. Qu’il vaut mieux placer votre argent dans une assurance-vie. Laissez-les jacasser.

N’oubliez pas : vous devez constituer un capital dédié à votre protection.

On se fiche des rendements

On se fiche du taux d’intérêt de votre livret d’épargne

On se fiche des placements financiers avantageux.

Accessibilité, important et invisible. C’est ce que vous devez respecter.

 

Et maintenant, vous vous demandez combien vous devez avoir sur votre compte-épargne ?

C’est simple.

Le montant dont vous avez besoin pour trouver la paix. Pour ma part, cela correspond à 10 000€.

Mais vous pouvez vous contenter de 2000€ ou de 5000€.

Si vous avez un doute, commencez par viser un mois de revenus. Et adaptez le montant lorsque vous aurez atteint votre objectif.

Allez. On avance.

 

Étape 3 : Soldez vos dettes (ou pas)

Je reçois souvent cette question : épargner ? Solder ses dettes ? Investir ? Que faire ?

Ma réponse ?

C’est en fonction de votre situation. Comme toujours.

Si votre capacité d’épargne est faible, alors remboursez une partie de vos emprunts. Et réduisez vos mensualités de remboursement.

Autrement dit : s’ils ne vous empêchent pas de dormir, concentrez-vous sur le fonds de sécurité et l’investissement.

D’ailleurs, pendant qu’on y est…

 

Étape 4 : Investissez votre argent

Bien. Vous avez votre fonds de sécurité. Vous êtes couvert.

Maintenant, vous pouvez vous concentrer sur l’investissement.

Encore une fois, ne vous lancez pas sans vous mouiller la nuque. Préparez-vous.

Sachez quel est votre profil de risque.

Vous êtes plutôt prudent ? Ou acceptez-vous le danger de perdre une partie du montant investi ?

Souhaitez-vous préparer votre retraite ? Ou vivre de vos placements ?

En fonction de vos réponses, certains types d’investissements vous conviendront. D’autres pas.

Par exemple :

  • Un contrat d’assurance-vie fonds en euros vous ira si vous visez la sécurité de votre argent. Les plus-values laissent à désirer, mais vous pourrez au moins tutoyer l’inflation.
  • Les assurances-vie en unité de compte offrent un rendement plus élevé. Mais votre capital n’est pas garanti.
  • Un investissement boursier via un Plan d’Épargne en Actions (PEA) ou un Compte-Titre (CTO) fera l’affaire si vous souhaitez prendre du temps pour gérer vous-même.
  • Un ou plusieurs investissements immobiliers pour percevoir des loyers. Lorsque c’est bien fait, cela devient une vraie machine à cash.
  • Une épargne salariale est également intéressante. Faites travailler vos euros pendant que vous dormez. Enfin, si votre employeur vous le permet.

Et la liste peut être bien plus longue.

Ne tombez pas dans les pièges des influenceurs qui vous font croire que les crypto sont incontournables. Que l’immobilier reste le « best of the best ».

Cela convient à certains, mais peut-être pas à d’autres.

Vérifiez que vous êtes concerné avant de vous lancer.

Mais, faites attention…

Ne foncez pas tête baissée. Formez-vous.

Apprenez à investir. À repérer les bonnes affaires. À éviter les erreurs courantes. Vous gagnerez un temps considérable. Et, vous perdrez beaucoup moins d’argent.

Un programme d’une centaine d’euros ou quelques bouquins vous sauveront la vie.

Ils vous éviteront de passer des nuits blanches à pleurer sur votre capital perdu. Croyez-moi.

 

Étape 5 : L’organisation

En fonction de votre point de départ, vous savez maintenant quoi faire. Ok.

Mais, peut-on épargner et investir en même temps ?

La réponse est oui. Mais sans abuser. Si vous êtes en train de constituer votre épargne de précaution, évitez de faire du 50/50.

N’allez pas plus loin que 80% d’épargne et 20% d’investissement. Autrement, vous risquez de freiner votre évolution.

 

 

Et pour finir…

Je vous ai donné une liste d’étapes pour savoir s’il faut épargner ou investir.

Mais, laissez-moi ajouter un élément à cette liste. Un petit conseil en plus. Qui fera la différence.

Retenez ceci :

Si vous voulez obtenir des résultats différents, vous devez utiliser une méthode différente.

C’est simple. Vous voulez que les choses bougent ? Que votre situation financière change ? Alors, faites le nécessaire.

En passant à l’action.

Commencez petit s’il le faut. En remettant de l’ordre dans vos finances. En listant vos dépenses.

Faites-le et vous verrez. Vous vous sentirez plus à l’aise dans vos finances. Vous aurez l’impression de reprendre le contrôle. Et vous aurez envie d’aller plus loin.

Tout simplement parce que vous avez accepté de sortir du lot. En pratiquant.

Alors, agissez. Maintenant.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.