Comment se créer un planning financier personnel ? ⏰ (en 5 étapes)

Comment se créer un planning financier personnel

Vous avez surement des objectifs financiers pour les prochains mois ou les prochaines années. Cela peut être le remboursement d’une dette, l’augmentation de vos revenus, la diminution de vos dépenses ou même l’amélioration du rendement de vos investissements. Et chacun de ces projets vous demandera une préparation efficace sous peine de ne pas atteindre vos objectifs. C’est ici qu’intervient le planning financier personnel et ses bienfaits méconnus. Et le pire, c’est qu’il est très simple à mettre en place. Dans cet article, je vous montre comment créer votre propre plan financier afin d’atteindre vos objectifs.

 

Le principe du planning financier personnel

 

Avant d’attaquer le sujet directement, revoyons quelques bases afin de mieux comprendre le contexte.

Bien gérer ses finances personnelles est une habitude à absolument avoir. Sans elle, vous risquez de laisser vos comptes bancaires en roue libre, ce qui peut mener votre situation à la catastrophe.

Heureusement, il existe de nombreux outils pour mettre en place un système de gestion de votre argent.

Et le planning financier personnel en fait parti. C’est d’ailleurs l’une des premières choses à créer lorsque que vous décidez de mettre en place un système de gestion de vos finances. Ce document sera votre guide pendant quelques mois, voire quelques années. Elle vous permettra de faciliter vos prises de décisions financières et de vous orienter vers l’atteinte de vos objectifs.

En fait, très peu de personnes possèdent un plan financier et ne se rendent pas compte du danger qui leur pend au nez.

Si vous regardez le fonctionnement des entreprises qui se portent bien, elles ont tous un planning financier. Certaines d’entre elles, se fixent des objectifs sur les 10 prochaines années. C’est ce qui leur permet d’évoluer de manière positive et de se surpasser.

Dans votre cas, vous n’êtes pas une entreprise, certes, mais le raisonnement est le même. Connaître précisément vos objectifs vous permettra de mettre en place des action efficaces et vos chances de réussite seront incroyablement augmentées.

Vouloir rembourser une dette, c’est bien. Mais si vous ne connaissez pas comment, quand et quelles est votre marge d’erreur, cela n’est pas un but, mais un rêve difficilement réalisable.

5 étapes pour se créer un planning financier personnel

 

Maintenant que nous avons déterminé tout l’intérêt de faire un planning financier personnel, passons maintenant au vif du sujet. Pour réaliser ce document qui vous sera utile, il vous faudra mettre les 5 étapes ci-dessous en pratique afin de pouvoir atteindre les objectifs que vous êtes fixé et faire évoluer constamment votre situation financière au fil des mois.

 

1) Faire le point sur votre situation financière actuelle

 

C’est ce qui va définir votre point de départ et vous permettre de réaliser la suite des actions de cette liste. Sans faire de bilan, il vous sera impossible de réaliser un planning pertinent.

Pour cela, vous devez avoir une idée de votre situation actuelle. Et l’outil le plus simple pour réaliser cela est le bilan financier.

 

Mais que devez-vous prendre en compte pour définir votre point de départ ?

Lorsque vous établissez votre bilan financier, vous devez tenir compte de :

  • votre situation financière (salaire, dépenses et épargnes) ;
  • de votre patrimoine actif (biens immobiliers, actions, obligations…) ;
  • de votre patrimoine passif (dettes).

 

Normalement, toutes ces informations vous sont disponibles. Il faudra chercher un peu mais vous devriez avoir ce qu’il vous faut sous la main.

 

Lors de la création de votre bilan, vous risquez d’être fortement choqué par certains éléments qui vous étaient invisibles jusqu’ici.

 

Par exemple, en listant vos dépenses vous vous apercevrez que beaucoup de dépenses inutiles passent sur votre compte courant durant l’année. C’est une belle occasion d’optimiser vos dépenses afin d’augmenter drastiquement votre épargne mensuelle.

 

C’est une bonne façon de commencer à faire le tri dans vos dépenses.

 

En plus, vous aurez sous les yeux une information importante révélant beaucoup de choses sur votre situation financière actuelle : votre valeur nette.

 

Cette valeur représente la différence entre vos actifs et vos passifs présents dans votre patrimoine.

  • Si cette valeur est négative, cela veut dire que vous avez plus de passif que d’actif dans votre patrimoine. Votre situation est donc risquée et vous devrez mettre des actions en place pour revenir dans le droit chemin.

 

  • En revanche, si votre valeur nette est positive, c’est une très bonne nouvelle. Vous avez un patrimoine actif supérieur à votre patrimoine passif et vous devrez continuer sur cette voie.

 

Maintenant que vous avez votre bilan financier en place, vous savez quels sont les points forts et les axes d’amélioration de votre situation financière. Vous pouvez maintenant définir vos objectifs sereinement et jauger la faisabilité de chacun d’entre eux.

 

 

2) Définir ses objectifs correctement

 

La deuxième étape de notre processus va vous demander de réfléchir sur votre situation future. L’idée n’est pas de rêver ou d’imaginer quelque chose d’irréalisable. Mais de rester raisonnable afin de définir où vous souhaitez être (financièrement) dans 10 ans.

 

En naviguant sur Internet, on peut trouver pas mal de “coach” en finances personnelles qui vous incitent à lancer votre propre business, à investir dans l’immobilier et en bourse afin d’être millionnaire dans 5 ou 10 ans. Ils vous proposent leurs produits qui vous rendront riche en quelques mois. Avouons-le, c’est de l’arnaque.

 

Et ne faites pas partie de ces naïfs que les suivent les yeux fermés. Certains de ces coachs sont bons dans leur domaine. Sachez les reconnaître.

 

N’allez pas croire que vous serez millionnaire dans un an, si vous achetez la formation de X ou Y. Vous aurez à investir votre temps, votre énergie et votre argent.

 

Si je m’attarde là-dessus, c’est pour vous sensibiliser sur ce fait et de vous éviter d’avoir des ambitions trop hautes. Mais si vous pensez que vous pouvez atteindre cette performance, alors c’est tout à votre honneur et je ne peux que vous souhaiter d’atteindre cet objectif. Il vous faudra simplement du travail, de la détermination et de la motivation.

 

Revenons à nos moutons (#Bhehehe)….

Afin de mettre en place vos objectifs, vous devrez créer un bilan financier qui reflète la situation dans laquelle vous souhaiteriez être dans ans : c’est votre bilan financier idéal.

 

Cet outil vous sera indispensable pour la création de votre planning financier personnel.

 

Sur ce bilan financier idéal, vous devrez retrouver :

  • les différentes natures de vos revenus (salaire, business, dividende, loyers…) ;
  • le montant estimé de chaque revenu ;
  • la nature de vos dépenses ;
  • le montant de chaque catégorie de dépense ;
  • la nature et le restant à rembourser de chaque dette ;
  • la valeur de votre patrimoine actif ;
  • la composition de votre patrimoine actif (biens immobiliers, actions, obligations…).

 

N’hésitez pas de noter vos objectifs en termes de rentabilité de vos investissements (si vous investissez déjà) et de la valeur de votre épargne.

 

Une fois que vous aurez créé votre bilan financier idéal, vous aurez un visuel sur les points forts et les axes d’amélioration pour l’atteinte de vos objectifs.

 

Prenons un exemple pour illustrer cela : d’ici dix ans, vous souhaitez avoir remboursé votre emprunt et avoir 40 000 € investis sur un PEA (Plan d’Épargne en Action). Vous pouvez procéder en deux étapes.

  • Vous pouvez commencer par consacrer quelques années au remboursement de votre crédit. Pour cela, vous pouvez utiliser votre épargne afin de créer un capital dans ce but. Programmer un virement automatique depuis votre compte courant vers votre compte-épargne.

 

  • Ensuite, répétez cette opération pendant plusieurs mois (12 ou 24 si nécessaire) et utilisez ensuite ce capital pour solder votre prêt. Une fois votre emprunt remboursé, vous pourrez consacrer la somme qui vous servait à rembourser votre dette à l’investissement en bourse. 

Avec une bonne gestion de vos comptes bancaires et l’épargne du reste de votre argent en fin de mois, ce scénario est parfaitement réalisable.

 

Bien sûr, beaucoup de paramètres peuvent perturber cette démarche (revenus, type de crédit, montant épargné chaque mois…). C’est pour cela que c’est à vous de déterminer vos objectifs et qu’il est extrêmement important qu’ils soient réalistes. Sortir de l’endettement peut prendre plus de temps pour certains que pour d’autres.

 

Surtout, n’hésitez pas à créer des bilans financiers idéals intermédiaires (1 ans, 5ans …) afin de vous challenger et de suivre votre évolution année par année.

 

Une fois que vous aurez des objectifs clairs, vous pourrez utiliser les différents outils qui vous permettront de les atteindre. Et pour cela, il est probable que vous ayez besoin de votre banquier.

 

3) Créer vos épargnes

 

Nous avons jusqu’ici vu les étapes essentielles pour bien démarrer la création de votre planning financier personnel.

 

Voyons maintenant l’outil qui vous permettra de mener à bien vos projets. Et cet outil, c’est l’épargne (inutile de laisser place au suspense, vu que c’est écrit dans le titre de cette partie).

 

L’épargne va vous permettre de créer plusieurs capitaux afin de financer plusieurs projets personnels. Il existe plusieurs types d’épargne :

  • précaution ;
  • projet ;
  • investissement.

Si vous n’en n’avez pas encore, créez absolument une épargne projet d’au moins 1 500 €. C’est le montant minimum à avoir de côté pour être couvert contre les petits imprévus (panne de voiture, panne d’un équipement électroménager, amende…). Je vous conseille fortement de placer cette épargne sur un Livret A. Son plafond avantageux vous permettra de continuer à faire évoluer cette épargne plus tard.

Une fois cela en place, si la création d’un capital est nécessaire pour atteindre votre premier objectif, l’utilisation d’un Livret de Développement Durable serait le plus adapté. Alimentez-le jusqu’à atteindre le montant désiré et utiliser ce capital pour atteindre votre premier but (solder une première dette, par exemple).

 

Si vous n’avez pas de dette et que vous souhaitez commencer à investir, vous pouvez utiliser un Plan d’Épargne en Action (PEA) ou un Compte Titre Ordinaire (CTO) et commencer à placer votre argent. Sinon, dans le cas où vous seriez plutôt de la « team immobilier », vous pouvez utiliser un Livret de Développement Durable pour vous créer un capital pour un apport.

 

Je vous conseille fortement de solder vos dettes dans un premier temps. Et essayez de ne plus en contracter.

 

Cela parait plus simple à dire qu’à faire, mais je vous assure que vivre avec zéro dette est un vrai plaisir accompagné d’un grand sentiment de sécurité.

 

Après cela, concentrez-vous sur l’atteinte de vos objectifs.

 

 

4) Mettez en place un plan d’action efficace

 

C’est maintenant à vous de déterminer les actions que vous être prêt à mettre en place pour accélérer votre évolution.

 

Commencez par apprendre à gérer vos finances si vous avez du mal sur ce point. C’est une compétence que vous devez absolument acquérir rapidement.

 

En développant vos connaissances, vous aurez des résultats spectaculaires.

 

Apprenez ensuite à trouver des solutions afin de réduire vos dépenses. En limitant vos sorties d’argent, vous pourrez par la suite augmenter votre capacité d’épargne. Et ainsi, votre trésorerie sera également impactée positivement.

 

 

Pour cela, faites appelle à votre imagination. Sortez votre vieux vélo du garage et utilisez-le au lieu de la voiture. Privilégiez des pique-niques au lieu d’aller au restaurant chaque midi.

 

Si vous pouvez, augmentez vos revenus. Il existe de nombreuses façons de se créer un complément de revenu. L’immobilier et la bourse ne sont pas les seuls.

 

Vous pouvez lancer un petit business, aider vos proches, utiliser les applications de covoiturage, proposer vos services sur une plateforme telle que 5euro.com… et j’en passe.

 

En gros, pour faire évoluer votre situation financière plus rapidement, vous pouvez jouer sur deux leviers :

  • la diminution de vos dépenses ;
  • l’augmentation de vos revenus.

 

Vous vous imaginez bien que vous ne pourrez pas diminuer vos dépenses indéfiniment. Vous serez limité à un moment. Lorsque vous sentez que vous allez atteindre cette limite, commencez à travailler sur l’augmentation de vos revenus.

5) Suivre votre planning financier personnel

 

Dernière étape (et pas des moindres), celui qui vous permettra de profiter de toutes vos petites réussites, de vous assurer que vos finances ne partent pas à la dérive et de mettre à jour vos objectifs en fonction de vos envies.

 

Faites bien attention à ne pas oublier le suivi de votre planning financier personnel. Sans cela, vous risquez d’aller tout droit à la catastrophe.

 

Mettez-vous des rappels et vérifiez si vos actions vous ont permis d’atteindre les résultats que vous espériez. Si c’est le cas, tant mieux. Dans le cas contraire, soit vous devriez revoir vos ambitions à la baisse, ou utiliser des méthodes plus agressives.

 

Ne négligez surtout pas le suivi !

Programmez un rendez-vous avec vous-même, ressortez votre bilan idéal et votre bilan financier pour faire le point. Faites-le au moins une fois par trimestre.

 

Comment multiplier ses sources de revenus

 

En espérant que cet article vous a apporté un maximum de valeur pour la création de votre planning financier personnel. Posez-moi toutes vos questions dans les commentaires.

 

Téléchargez votre tableau financier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *