Comment économiser 10000 euros en 1 an ? (17 étapes pour y arriver)🥇

Comment épargner 10000 euros en 1 an

Vous souhaitez apprendre comment économiser 10000 euros en 1 an ? Bien.

Pourtant, mettre de l’argent sur un compte-épargne n’a rien de compliqué, non ? Le souci, c’est de le garder. De ne pas le retirer.

Vous pouvez réduire vos dépenses autant que possible. Si vous ne savez pas garder votre argent, votre épargne restera qu’une légende. On en parle, mais personne ne l’a jamais vu.

Mais alors, qu’est-ce qu’il vous manque ?

Simplement : une méthodologie.

Réduire vos charges ne suffit pas. Vous devez apprendre à conserver, placer et protéger votre argent. D’ailleurs, parlons-en.

Restez avec moi. Dans cet article, je vous donne 17 étapes pour épargner 10000 euros en 12 mois sans souffrance.

Prêt ?

Allons-y !

 

Est-ce ambitieux de vouloir économiser 10000 euros en 1 an ?

Ce qu’on ne vous dit pas

En finances personnelles, vous ne stagnez jamais. Ou vous évoluez, ou vous régressez. Et sans le savoir, la majorité des foyers ont tendance à s’écrouler.

Pourquoi ?

Simplement parce qu’ils essaient de sauter les étapes. Ils mettent les bœufs avant la charrue. Et cela les pousse au drame.

Je vais vous annoncer la couleur : épargner, c’est compliqué.

Surtout si vous visez de grosses sommes. Encore plus si vos habitudes financières sont médiocres. Pire encore si vos gérez votre argent à l’instinct.

Ça risque de faire mal.

Ça vous étonne ?

Mais, j’ai quand même deux bonnes nouvelles.

D’abord, épargner s’apprend. Vous pouvez démarrer avec les mêmes connaissances qu’un colibri, vous pourrez évoluer très vite.

Mais aussi…

Créer une épargne vous ouvre des portes. Bien sûr, la sérénité d’avoir un fonds d’urgence. Mais également, la capacité de faire évoluer vos finances.

Vous propulserez vos finances vers des résultats énormes.

 

Est-ce possible pour vous ?

C’est la question à un million.

Ne tournons pas autour du pot.

Vous percevez un salaire de 900€ ? Vos avez plus de chance de trouver Georges Cloney dans votre salon.

What else ?

Du coup, comment économiser 10000 euros en 1 an avec un petit salaire ? Impossible.

Vous devez revoir vos ambitions à la baisse. Visez plus bas. Mais restez ambitieux.

Mais tout n’est pas perdu.

Car il existe des solutions pour augmenter vos revenus de manière ponctuelle. Cela vous permettra de placer l’argent généré sur votre épargne et accélérer votre évolution.

Nous verrons comment dans la suite de l’article.

 

Comment économiser 10000 euros en 1 an en 17 étapes (sans s’arracher les cheveux) ?

 

1# Avoir le bon état d’esprit

Des sacrifices difficiles seront à faire. Et vous n’y échapperez pas.

Lesquels ?

Ils sont nombreux. Certains plus difficiles que d’autres. On peut déjà citer :

  • L’adaptation de votre train de vie: votre salaire doit couvrir vos dépenses. C’est ainsi que vous allez épargner.
  • L’abandon de la facilité: avec un taux d’endettement assez bas, il sera facile d’emprunter auprès d’une banque. Oubliez ! Cela augmente les dépenses mensuelles.
  • Le bannissement des caprices: les achats impulsifs sont de vrais aspirateurs d’argent. Évitez de succomber à la tentation pour savourer vos résultats en fin de mois.

Sans un état d’esprit solide, votre évolution sera aussi médiocre que la qualité d’un produit acheté sur une boutique en ligne low-cost.

Créer une épargne et piocher dedans pour des dépenses inutiles. Ça vous parle ? Arrêtez ça !

 

2# Trouver la clé INDISPENSABLE

Vous voulez savoir pourquoi la majorité des pseudos épargnants n’atteignent pas leurs objectifs ?

C’est simple.

Ils épargnent pour avoir de l’argent.

Pourtant, cela parait logique. Mais, ça ne l’est pas.

N’oubliez pas que ça prendra du temps. Vous devrez être patient. Et si votre objectif est de regarder vos comptes pour frimer et passer votre temps à compter les zéros, oubliez.

En quelques mois, vous aurez lâché l’affaire et recommencé à dépenser votre argent dans la bouffe et les vêtements.

Alors, comment rester discipliné comme un militaire ?

Le mot d’ordre : Pourquoi.

 

Rester motivé pour épargner

Le “pourquoi” est votre moteur

 

Vous devez trouver un pourquoi fort. Et mettre de l’argent de côté « au cas où », n’est pas un pourquoi.

Votre pourquoi ne doit pas être une somme d’argent, non. C’est bien plus que ça.

Si vous voulez péter les scores, votre pourquoi doit correspondre à un projet bien plus profond.

Par exemple, protéger vos enfants et pouvoir leur léguer un patrimoine. Vous pouvez commencer par créer une épargne. Ensuite, les investissements immobiliers et les boursiers vous seront accessibles. Vu ?

En cas de perte de motivation, laquelle de ces pensées vous redonnera la patate ? Votre compte-épargne blindé ? Ou, l’avenir de vos enfants ?

Vous avez la réponse. C’est certain.

Comment économiser 10000 euros en 1 an ? Ayez un pourquoi qui vous prend aux tripes.

Compris ?

 

3# Définir ses objectifs

Ce qui suit est important. Soyons sérieux et restez attentif. Définir vos objectifs est primordial. Un but mal défini peut tourner au cauchemar.

Regardez cette étude réalisée par Jan Souman de l’institut Max Planck en Allemagne. Jan a étudié le comportement de quatre personnes se déplaçant dans une forêt.

Leur mission : marcher tout droit pendant plusieurs heures. Rien de plus.

Chaque participant était équipé d’un traceur GPS permettant de suivre son parcours. Trois des participants marchaient en temps nuageux. En revanche, le dernier avait la chance de se déplacer pendant une journée ensoleillée. Quel veinard !

Les résultats sont flagrants : les personnes marchant pendant la journée nuageuse ont tourné en rond. Et celle qui avait la compagnie du soleil a réussi sa mission. Elle n’a pas changé de direction.

Tenez. Regardez par vous-même.

Jan Souman de l'Institut Max Planck - Comment économiser 10000 euros en 1 an grâce à ses repères

Que retenir de cette expérience ?

C’est simple.

Vous devez avoir un repère. C’est IN-DIS-PEN-SABLE ! Autrement, vous risquez de tourner en rond comme ces trois cobayes.

Changer de stratégie et d’objectif chaque matin. Qui n’a pas connu ce moment de solitude ?

Vous pouvez maintenant éviter ça. Trouvez votre repère. Ayez un objectif financier.

Comment définir votre objectif financier ?

C’est facile. Répondez aux questions suivantes :

  1. Combien souhaitez-vous épargner ?
  2. Dans quel but ?
  3. Quel est le temps imparti ?
  4. Que comptez-vous faire après avoir créé cette épargne ?

Voilà.

Un exemple : économiser 10000 euros par an pour créer un apport personnel pour l’achat de votre résidence principale.

Vu ?

Maintenant, voyons comment organiser vos finances comme un pro pour booster votre capacité d’épargne.

 

4# Faire un audit de sa situation financière

On va commencer par diagnostiquer votre situation financière. Ça vous permettra de mettre en pratique les étapes suivantes. Donc, faites-le sérieusement.

Cet audit sera réalisé grâce à un bilan des finances des personnelles.

Pourquoi faire un bilan ?

Pour savoir d’où vous partez. Vous devez être totalement conscient de ce qu’il se passe sur vos comptes bancaires :

  • Vos revenus
  • Votre capacité d’épargne et l’épargne disponible
  • Vos dépenses mensuelles
  • Vos placements et leurs rendements
  • Votre endettement…

Absolument TOUT !

Voyons maintenant comment exploiter ces résultats.

 

5# Repérer les points de faiblesse

Il faut faire le ménage. Tout est dans la préparation.

Avant tout, vous devez trouver le caillou dans l’engrenage. Celui qui vous ralentit comme si vous rouliez avec le frein à main à moitié levé.

Regardez cet extrait de bilan financier. Elle représente l’ensemble de mes dépenses lorsque j’avais décidé de créer mon épargne. Rien ne vous choque ?

Dépenses bilan financier

Les prélèvements, c’est ok. La partie du loyer et le prêt auto peuvent être optimisés. Mais rien de méchant.

Ce qui devrait vous sauter aux yeux, c’est le montant des dépenses suivantes :

  • Alimentation
  • Transport
  • Loisir

En réduisant ces dépenses de 20% seulement, je pourrais mettre de côté un peu moins de 140€ par mois. Intéressant non ?

Maintenant, regardez la différence après réduction de ces dépenses :

Résultats : mes dépenses mensuelles totales sont passées de 1700€ à 1400€. Et ma capacité d’épargne a augmenté de 320€. Rien que ça.

Si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté, ciblez ce genre d’amélioration. Et laissez la magie opérer.

Nous avons vu vos faiblesses ? Maintenant, parlons de vos forces.

 

6# Trouvez votre force

Je vais faire court. Alors, restez attentif. Car vous ne devez pas louper ce qui suit.

N’oubliez pas votre objectif principal : épargner 10000 euros en 1 an.

Vous avez ciblé et amélioré vos faiblesses. Vous pouvez maintenant repérer vos atouts.

Pourquoi faire ? C’est logique. Cela vous évitera les mauvaises surprises lorsqu’un changement impactera vos finances.

Voici quelques exemples d’atouts dans vos finances :

  • Vivre à deux : c’est mon cas. Cela représente un bel avantage au niveau du loyer.
  • Avoir une voiture pour deux : moins de prêts. Moins d’assurance. Et les frais de carburant sont partagés.
  • Disposer d’offres internet et mobile groupées : ainsi, les frais sont réduits.

Tadaaam !

Repérez ces points. Notez-les. Gardez-les près de vous. Et essayez d’allonger la liste.

 

7# Utiliser des armes de destruction massives

Entrons dans le vif du sujet.

Vous voulez savoir comment économiser 10000 euros en 1 an ? La réponse est sous vos yeux.

Vous devez optimiser votre bilan. Travailler sur vos faiblesses. Augmenter vos forces.

Mais pas seulement.

Vous devez aller au front avec de la bombe atomique. Une arme qui vous garantit la réussite.

Quoi ? Des outils efficaces. Avec, vous évoluerez constamment et vous pourrez garder vos habitudes. Même après ces 12 mois d’épargne. Pas mal non ?

Créez les outils incontournables. Et, utilisez-les. Voici une liste d’éléments à avoir :

 

1.      Le calendrier de prélèvements annuels

C’est celui qui vous rappellera que vous avez une dépense annuelle pendant le mois en cours. Ça vous évitera de piocher inutilement dans votre compte-épargne. Une fois que votre argent est épargné, il le reste.

Il transformera les pseudos imprévus en dépenses anticipables.

Comment préparer ces dépenses ? Rien de compliqué. Effectuez de petits versements sur un compte à part. Au mois M, utilisez la somme mise de côté pour assurer la dépense.

Voici un exemple de calendrier de prélèvements annuels :

épargner 10000 euros grâce à un calendrier de prélèvement

Exemple de calendrier annuel

 

2.      La liste des prélèvements mensuels

Dans la même idée, vous pouvez lister vos prélèvements mensuels. Ça vous évitera les fausses joies.

Vous savez ? Ce moment où vous vous dites « YES ! J’ai économisé 100€ ce mois-ci ! ». Et deux jours après vous apercevez trois prélèvements de 30€ sur votre compte-courant. Ça calme.

Pour constituer une épargne rapidement vous devez être précis.

Listez toutes les dépenses fixes :

  • Leur montant
  • La période de prélèvement (1er du mois, 5 du mois…)
  • Le compte débité

 

3.      Les placements financiers adéquats

Il en existe pour tous les goûts. Le Livret de Développement Durable. Le Livret A. Le Plan d’Épargne en Action. L’assurance-vie… Et j’en passe.

Nous verrons comment les choisir dans la suite de cet article.

Mais pour le moment, rappelez-vous de votre pourquoi.

Pourquoi épargner cette somme d’argent ? Pour le faire fructifier ? Vous créer une épargne de précautions ? Améliorer les finances familiales ? Léguer ?

Vous devez avoir une raison.

Mais aussi…

Pensez à la disponibilité de l’argent. Souhaitez-vous que le capital soit bloqué ou pas ?

 

4.      Les virements programmés

Vous devez automatiser vos comptes. C’est primordial. Vous n’aurez plus à réaliser les virements manuellement.

Programmez ces trois types de virement :

  • Les épargnes
  • Les dépenses communes
  • Les dépenses spécifiques

Un exemple ? Avec plaisir. En voici un :

Comment économiser 10000 euros par an grâce aux virements programmés

 

 

5.      Le suivi mensuel

Surtout, gardez un œil sur vos comptes. Chaque semaine, prenez environ 5 minutes pour vérifier toutes les transactions. Ce que vous payez. Ce que vous percevez. Les imprévus. Les économies potentielles.

Pour faciliter votre suivi, utilisez une application mobile. Il en existe des tonnes.

Mon préféré ? ISaveMoney. C’est l’idéal pour gérer son budget.

Elle est gratuite et simple d’utilisation.

 

8# Établir un plan d’action du tonnerre

Quel est le point commun entre construire une maison, cuisiner un plat et réparer une voiture ? C’est simple. Il vous faut un plan. Une stratégie.

Sans stratégie le résultat final risque d’être catastrophique.

Imaginez que vous devez cuisiner un plat dont vous ne connaissez pas la recette. Quel serait le résultat selon vous ?

Au mieux, il sera mangeable, mais vous n’aurez pas le résultat attendu. Mais, vous avez de grandes chances qu’il soit tellement infâme que même les mouches passeraient leur tour.

D’où l’importance d’avoir la recette.

Pour épargner, c’est la même chose. Nous avons repéré vos faiblesses. Vous devez maintenant les pulvériser à coup de lance-flamme.

Comment faire ? Voici quelques exemples :

  • Les abonnements : supprimez-les ou changez de prestataire pour des tarifs plus avantageux
  • Les frais alimentaires : privilégiez les pique-niques et limitez les repas extérieurs
  • Le carburant : utilisez le covoiturage ou les transports en commun
  • Le loisir : ciblez les dépenses récurrentes dues au loisir et limitez-les
  • Les frais bancaires : Passez à une banque en ligne.

Voilà un exemple de plan d’action.

Bien sûr, vous devrez trouver des actions avec lesquels vous serez à l’aise et applicable à votre situation.

Un plan d’action efficace vous aidera à augmenter drastiquement votre taux d’épargne. Prenez le temps nécessaire pour le créer.

Une fois votre stratégie créée, vous devrez choisir le support pour le placement de votre épargne. Voyons ensemble les possibilités.

 

9#Choisir le bon placement

C’est le choix qu’il ne faudra pas louper. Ignorez cette étape et je vous assure que vous perdrez de l’argent.

Donc, restez avec moi.

Choisir un support peut être un vrai casse-tête. C’est pourquoi je vous donne les différentes alternatives qui s’offrent à vous.

 

1.      L’espèce

On commence par le pire de tous. Celui qui vous donnera les mêmes symptômes qu’un yaourt à une personne qui digère mal le lactose. Fuyez.

Mais du coup, pourquoi j’en parle ?

Parce qu’il existe encore des personnes qui gardent leur argent en espèce pour épargner. C’est la pire des erreurs.

Pourquoi ? L’inflation. La hausse des prix fait perdre de la valeur au papier vert.

Demandez plutôt l’ouverture d’un compte bancaire à votre banquier.

 

2.      Les livrets réglementés

C’est le support idéal pour garder votre argent à portée de main. Vous pouvez à tout moment retirer de l’argent d’un livret.

Il existe deux types de livrets : Le Livret A (LVA) et le Livret de Développement Durable (LDD).

Ce sont tous les deux des livrets d’épargne. Dans le cas d’une création d’épargne, il n’y a pas de réelle différence entre ces deux supports. Sauf pour leur plafond.

Le plafond du LVA n’est que de 22 950 €, alors que le LDD n’est que de 12 000€. Dans votre cas, pour économiser 10000 euros en 1 an, les deux comptes feront l’affaire.

Mais je préconiserais d’ouvrir un Livret A pour la création d’un fonds de sécurité. Et le Livret de Développement Durable pour une épargne de projet.

 

3.      Le PEL et CEL

Voilà deux comptes qui feront plaisir à ceux qui souhaitent acheter leur résidence principale. Ils permettent de créer un capital dans le but d’acheter un bien immobilier.

Le PEL (Plan d’Épargne Logement) est un compte bloqué. Son plafond est de 61 200€ (de quoi créer une belle somme).

Le CEL (Compte Épargne Logement) est un compte dont le plafond est de 15 300€. Vous avez totalement accès à vos fonds tant que la somme restante sur le compte excède 300€.

 

4.      Les assurances-vie

C’est le bon moyen de faire fructifier votre argent sur le long terme.

Il existe deux types d’assurances-vie : les fonds en euro et les unités de compte.

Les contrats d’assurance-vie avec fonds en euros offrent une garantie de 100% de votre capital. Cela signifie que vous retrouverez toujours le montant placé.

Les unités de compte sont un peu plus risquées. En revanche elles offrent un rendement plus élevé en fonction du risque que vous êtes prêt à prendre.

Les assurances-vie sont intéressantes si vous souhaitez créer un capital pour votre retraite ou pour un projet très long terme (études des enfants, par exemple).

 

5.      Le PEA et CTO

Le Plan d’Épargne en Action et le Compte Titre Ordinaire sont deux placements utilisés pour investir sur les marchés financiers. C’est ce qu’on appelle « investir en bourse ».

Pas mal d’investisseurs utilisent ces deux bombes atomiques pour placer leur argent. Ils placent leur argent sur des actions à dividende et laissent leur argent travailler.

Résultat : sur le long terme, ils vivent de leur placement.

Mais calmez-vous. Car si c’est très tentant, ça demande des compétences et du temps.

Ne vous attendez pas de vivre de vos placements d’ici un an. Non. Ça peut prendre plusieurs dizaines d’années.

 

10# Se payer en premier

Vous avez choisi votre support ? Bien. Maintenant, vous connaissez la chanson. Épargnez avant de payer vos factures. C’est ce qu’on appelle « se payer en premier ».

 

11# Épargner ET économiser

Comment économiser 10000 euros en 1 an ? Vous avez deux solutions : économiser et épargner.

Vous devez vous demander quelle est la différence entre ces deux termes. Je vous explique.

Épargner est l’action de mettre de l’argent volontairement de côté. Vous recevez votre paye. Vous effectuez un virement vers votre compte-épargne.

Économiser est différent. C’est en fait le reste d’un montant que vous avez prévu pour une dépense. Par exemple, vous prévoyez 150€ pour effectuer vos courses pour le mois en cours. Si vous ne dépensez que 100€, alors cela voudrait dire que vous avez économisé 50€.

Rien de bien compliqué.

Pour augmenter vos résultats, vous devez utiliser ces deux stratégies. Continuez à épargner. Et placez vos économies sur votre compte-épargne. Ainsi, vous remplirez votre compte-épargne aussi vite qu’un estomac pendant buffet à volonté.

Mais attendez, il y a plus.

 

12# Utiliser des ressources exceptionnelles

J’ai connu des proches qui se plaignaient de ne recevoir que des factures. Et parfois, un avis de remboursement apparait ici et là.

Ce qui est étonnant, c’est qu’ils trouvent un moyen pour dépenser cet argent avant même de l’avoir encaissé.

Voici le résultat : leur épargne ne bouge pas d’un poil.

Alors, quelle est la solution ?

C’est simple.

Vous devez épargner vos revenus exceptionnels. Ces revenus que vous percevez rarement. Utilisez-les.

Cela peut être :

  • Les primes de 13ème mois
  • Les primes de participation et d’intéressement que vous reverse votre entreprise
  • Les remboursements lors des régulations de charges
  • Les autres ressources ponctuelles

Vous ne percevez pas ce type de ressources ? Alors, créez-les vôtres.

Comment ? Listez la suite.

 

13# Augmenter ses revenus

Bonne nouvelle. Vous avez le choix. Il existe autant de solutions que de raisons de détester les bonbons à la réglisse (honnêtement, il y a vraiment des gens qui en mangent ?).

Vous n’êtes pas obligé de trouver un second emploi pour gagner 1200€ de plus chaque mois. Effectuez une petite action qui vous fera gagner 10€. Et répétez-la.

Voici quelques exemples :

  • Le parrainage de banque en ligne (entre 80 et 130€ par parrainage)
  • La vente d’objets inutiles et/ou encombrants
  • La vente de vos compétences (mécanique, réparation, programmation…)

 

14# Créer du stress positif

Voici une astuce contre-intuitive qui m’aide à épargner encore plus. Tout est dans la gestion des dépenses imprévues.

Laissez-moi vous expliquer comment je fais.

Il peut arriver que des prélèvements inattendus apparaissent sur mes comptes. J’avais pour habitude de récupérer l’argent sur mon épargne de sécurité pour compenser cette charge. Après tout, c’est fait pour ça ,non ?

Aujourd’hui, je procède autrement.

Lorsqu’une dépense imprévue intervient, je ne retire RIEN sur mon fonds de sécurité. Le mois passe sans que je n’aie pas à utiliser mon épargne. J’attends la fin du mois pour combler le trou créé par cette dépense.

Voici le résultat : le montant à retirer de mon fonds de sécurité est largement inférieur avec la nouvelle méthode.

Pourquoi ? La réponse est assez étonnante… la psychologie.

N’oublions pas que je dois patienter jusqu’à la fin du mois pour compenser les dépenses imprévues avec mon épargne. Mais entre-temps, je peux toujours avoir de nouvelles charges.

Savoir qu’il manque de l’argent sur mes comptes m’empêche de dépenser plus. Inconsciemment.

Je serais moins enclin à passer ma carte bleue. De céder à ces pâtisseries appétissantes. Ou à acheter des équipements inutiles.

Et c’est un point très positif à utiliser pour booster votre épargne.

 

15# Anticiper

C’est la clé de votre réussite. Si vous êtes incapable d’anticiper, alors votre projet d’épargner 10k€ n’est qu’un rêve. Oubliez.

L’élément le plus dangereux que vous devrez anticiper est le découvert bancaire. Éloignez les risques en posant des pièges à ours.

Vous voulez une astuce efficace ? Mettez en place un matelas.

Il s’agit d’une petite somme d’argent qui servira à amortir les dépenses imprévues. Lorsque votre solde est inférieur à ce montant, considérez que vous êtes à découvert.

Tenez. Voici un exemple :

Je gagne 2000€ par mois. En plus de cela, j’ai un matelas de 100€. Cela veut dire que je dispose de 2100€ sur mon compte-courant.

Si à un moment j’aperçois que mon solde est de 80€, cela voudrait dire qu’en réalité je suis à découvert de 20€.

À quoi ça sert ? À limiter les risques de se retrouver dans le rouge. Vous aurez une marge de sécurité. Et le temps de réagir.

Cela ne supprimera pas tous les risques. Mais un matelas de 100€ absorbera beaucoup de charges imprévues.

Malin. Mais surtout… efficace.

Comment économiser 10000 euros en 1 an grâce au matelas

 

16# Avancer constamment

Lequel des deux voulez-vous être ? Un guépard ? Ou un zèbre ?

Laissez-moi deviner. Le guépard ? Rapide. Puissant. Respecté.

Quelle grosse erreur !

Je m’explique. Le félin est vif, certes. Mais il ne peut maintenir une grande vitesse que sur 400 mètres maximum.

En revanche, notre petit zèbre ira moins vite. Mais pourra courir plus longtemps.

En finances perso, il vaut mieux être un zèbre.

Avancez lentement, mais continuez à avancer. S’il vous faut un mois de plus pour atteindre votre objectif, alors prenez-le.

 


« Dans un voyage ce n’est pas la destination qui compte, mais toujours le chemin parcouru, et les détours surtout. »

Philippe Pollet-Villard


 

17# Calmer l’excitation

Vous voulez savoir quels sont les éléments qui font perdre le plus d’argent ? Les émotions.

Ce sont de vrais gouffres à cash. Très dangereux.

Du coup, comment économiser 10000 euros en 1 an sans perdre votre argent ? Faites gaffe à ce que vous ressentez. La peur. Ou, dl’excitation.

Contrôlez-vous. Reportez vos décisions si vous pensez que vos émotions prennent le dessus. N’écoutez pas ceux qui cèdent à la panique. Apprenez à vous connaitre.

Prenez la bonne décision, quelle que-soit l’émotion ressentie.

Comme un vrai génie financier.

 

Savoir comment économiser 10000 euros en 1 an… et après ?

Vous avez atteint votre objectif ? Répétez. Épargnez plus. Développez vos revenus et votre patrimoine.

Lorsque vous maitrisez vos finances personnelles, de nombreuses portes s’ouvrent à vous.

Inutile de gonfler vos comptes comme des ballons de baudruche. Commencez plutôt à investir.

Créez des apports pour des achats immobiliers ou achetez des actions.

Bref… Faites travailler votre argent.

Autre évolution possible : remboursez vos dettes en totalité. Ainsi, vous pourrez épargner plus et placer plus d’argent.

Compris ?

Appliquez ces 17 étapes sérieusement et admirez vos résultats.

 

Saviez-vous comment économiser 10000 euros en 1 an ? Répondez-moi en commentaire.

 

 

Téléchargez votre tableau financier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *