Comment faire un bilan des finances personnelles ?✍ (3 étape pour savoir où vous en êtes)

Comment faire un bilan des finances personnelles

Comme beaucoup de personnes, j’ai essayé à une époque de faire un bilan de mes dépenses lorsque je me retrouvais en découvert bancaire. Ne connaissant pas l’existence du bilan des finances personnelles. Je me connectais par panique sur mon espace bancaire en ligne afin de savoir pour quelle raison j’étais à découvert. Malheureusement, le simple fait de regarder l’historique de mes dépenses ne m’avançait pas à grand chose et ne gommait pas la mauvaise habitude d’être dans le rouge. Dans cet article, je vais vous donner les 3 étapes à suivre pour vous créer votre propre bilan financier pour enfin pouvoir anticiper les découverts, réduire vos dépenses et booster votre taux d’épargne.

En fait, c’est quoi un bilan des finances personnelles ?

Il est complètement inutile d’apprendre à faire un bilan financier si vous ne savez pas à quoi ça sert. Pire encore, si vous PENSEZ savoir à quoi ça sert, il y a de fortes chances que vous soyez dans le faux. Détruisons quelques idées reçues. Beaucoup de personnes mettent en place un bilan financier personnel et pensent qu’il s’agit d’un document qui nous sert à savoir quel montant à ne pas dépasser dans leurs dépenses. En fait… non. Ce n’est pas ça.

Le bilan des finances personnelles et le budget

Le bilan financier est un document permettant de connaître votre situation financière actuelle. Le budget, tant qu’à lui, sert à donner une limite à ne pas dépasser dans vos dépenses (ou catégories de dépenses). Généralement, vous devez établir le budget mensuel après avoir fait un bilan de vos finances personnelles (il n’est pas rare d’avoir un seul document remplissant les deux fonctions).

Ces deux documents sont fortement liés, il faut faire attention à ne pas les confondre (au risque de mal s’orienter).

Un outil simple et pratique pour connaître votre situation financière

Beaucoup de personnes font l’erreur d’établir leur budget en répartissant leur salaire sur différentes catégories de dépenses sans passer par l’étape “Bilan de la situation actuelle”. Et généralement, le résultat est le même : les budgets sont rarement respectés. Cela est principalement dû au fait d’avoir sauté une étape et établi le budget avant d’avoir fait le point sur leur situation.

Si vous avez des objectifs financiers, vous vous lancez donc dans un projet. Et comme dans tous projets, vous avez trois étapes clés : un point de départ, une transformation et un résultat final. Eh bien… Le bilan des finances personnelles est votre point de départ.

Partir sans savoir d’où vous partez est une grosse erreur. Le bilan des finances personnelles est donc un document très utile (et je dirais même plus : indispensable).

Un historique de votre situation

Même si le bilan des finances personnelles permet de savoir d’où vous partez, vous devez tout de même le garder à jour afin d’avoir un aperçu de votre évolution. L’erreur que font la majorité des gens, est de ne pas garder une trace de leurs anciens bilans financiers. Malheureusement, en faisant cela, ils ne savent plus d’où ils sont partis et ne se rendent pas assez compte de leur évolution au fil du temps.

Le support permettant cela (et que la majorité des gens savent utiliser) est le bon vieux fichier Excel. Vous pouvez créer une nouvelle feuille de calcul à chaque fois que vous mettrez votre bilan à jour. Ainsi, vous garderez une trace de vos anciens bilans d’état financier, ce qui vous donnera le *PEPS* en visualisant votre évolution.

Faire un bilan des finances personnelles en 3 étapes

Maintenant que vous savez ce que c’est qu’un bilan des finances personnelles et à quoi il sert, voyons ensemble comment le créer (après tout, on est là pour ça). Voici les 3 étapes à mettre en place pour tracer votre ligne de départ.

1) Faites un bilan de vos revenus

C’est sans doute le points les plus satisfaisant à faire. L’objectif est de savoir à quelle somme d’argent vous avez accès chaque mois.

Bien sûr, je ne parle pas uniquement de votre salaire, mais de l’ensemble de vos revenus (si vous en avez d’autres).

Ne passez surtout pas cette étape puisque vos revenus sont tout aussi importants que vos dépenses.

Pour faire un bilan de vos revenus, vous pouvez consulter votre (ou vos) fiche(s) de paye et inscrire la somme que vous percevez chaque mois dans votre Bilan financier.

Ajoutez à cela à vos autres revenus tels que les dividendes, les loyers ou encore les bénéfices si vous êtes investisseur ou entrepreneur.

Si vous avez un salaire variable, je vous conseille de faire une moyenne de votre salaire mensuel. Pour mieux anticiper les coups durs, vous pouvez aussi arrondir cette moyenne à la valeur inférieure à 50 ou 100 € près. Ensuite, chaque mois, lorsque vous percevrez votre salaire, vous mettrez la partie supérieure à cette valeur sur votre compte épargne ou votre assurance-vie.

Faites un bilan de vos dépenses

Voilà un point qui risque de prendre un peu de temps, mais qui doit être bien fait si vous voulez un bilan de vos finances au top niveau.

Étant donné qu’il y a beaucoup plus de lignes de dépense que de lignes de revenu sur notre relevé de compte, c’est tout à fait normal (même si le contraire nous arrangerait bien).

Les catégories de dépense

Vous pouvez commencer par télécharger vos 3, 6 ou 12 derniers relevés de compte.

Vous n’êtes pas obligé d’aller jusqu’aux 12 derniers mois, mais sachez que les résultats obtenus sur votre bilan ne seront pas les mêmes. Plus vous en aurez, plus le résultat sera précis.

Je vous conseille de le faire au mois sur les 6 derniers relevés.

Une fois cette action faite, vous pouvez maintenant cibler les différentes catégories de dépense sur vos différents relevés de compte.

Listez ces catégories de dépenses dans un tableau qui vous servira par la suite.

Ces différentes catégories peuvent être les suivantes :

  • Nourriture ;
  • Carburant véhicule ;
  • Impôts ;
  • Assurances ;
  • Remboursement de dettes ;
  • Loisir ;
  • Abonnement salle de sport ;
  • Frais bancaire …

N’hésitez pas à en ajouter si vous en ressentez le besoin. Dans mon cas, par exemple, étant donné que j’ai un chien, j’ai rajouté une ligne “frais vétérinaire” et une ligne “croquettes”.

Faites bien attentions aux prélèvements qui ne passent qu’une fois par trimestre ou qu’une fois dans l’année. Veillez tenir compte de leur existence.

À vrai dire, se sont EUX les plus dangereux.

Si vous les oublier, ils peuvent vous faire basculer en découvert s’ils pointent le bout de leur nez en fin de mois.

Les sommes dépensées

Maintenant que votre bilan des finances personnelles commence à prendre forme, il ne vous manque plus qu’à lister les sommes consacrées pour chaque catégorie de dépense sur la période choisie (3, 6 ou 12 mois). Pour chaque relevé de compte, vous aurez donc une colonne avec le montant dépensé durant le mois en question.

Pas de panique, je vous montre cela en image.

Tableau des dépenses bilan des finances personnelles

Comme vous pouvez le voir, l’objectif est d’avoir une liste des dépenses mensuels et les montants dépensés pour chaque mois dans chacune des catégories.

Logiquement, pour chaque relevé de compte, vous devez avoir un mois correspondant (dans notre cas, nous avons 3 relevés de compte puisque nous avons 3 mois).

Bien sûr, le tableau ci-dessus n’est qu’un exemple, votre liste de dépense sera certainement plus longue que celui-là et vous sera propre (généralement, on en apprend beaucoup sur les gens en regardant leur bilan financier).

La moyenne des dépenses

Voilà… Le plus dur et le plus long est fait. Il ne vous manquera plus que la dernière étape pour finir votre bilan de dépense : faire la moyenne des dépenses pour chaque catégorie de dépense.

Vous pouvez pour cela ajouter une colonne afin d’ajouter cette valeur dans votre tableau.

Si vous avez du mal à faire une moyenne, le calcul est assez simple.

Faites la somme des dépenses sur une ligne et divisez par le nombre de mois apparaissant dans votre tableau. Par exemple, dans notre cas, pour la catégorie “Alimentation”, la moyenne est de (210+250+190)/3 =217€/mois.

Voici ce que devrait donner le tableau une fois que cela est fait sur chaque ligne.

Tableau des dépenses bilan des finances personnelles et moyenne

Faite ce petit exercice pour l’ensemble des lignes de votre bilan et vous aurez ensuite les montants que vous dépensez en moyenne chaque mois pour chaque catégorie de dépenses.

Mettez en place une épargne

Nous voilà à la dernière étape de la création de votre bilan financier et c’est pour mois l’une des plus importantes. D’ailleurs, le cœur de votre bilan des finances personnelles repose sur cette notion : l’épargne.

Connaitre sa capacité d’épargne

Si nous essayons tous de trouver des solutions pour dépenser mois, c’est pour épargner.

Vous pouvez ne pas être d’accord avec moi, mais si vous avez des projets nécessitant de regrouper une somme d’argent conséquente (acheter une voiture, avoir un apport pour un investissement, investir sur les marchés financiers, préparer votre retraite…etc.) il vous faudra épargner d’abord.

À moins que vous ne vouliez créer d’autres dépenses plus favorables pour vous (abonnement à des outils en ligne pour votre business, abonnement à des magazines financiers…etc.).

Bref… revenons à nos moutons.

Maintenant que vous avez un bilan de vos revenus et un bilan de vos dépenses, vous pouvez connaître très facilement votre capacité d’épargne en faisant une simple soustraction.

Si, par exemple, vous avez un salaire de 2000€ et un montant de dépense totale de 1200€, votre capacité d’épargne est donc de 800€.

Déterminer ce montant est particulièrement important puisque vous allez le répartir sur différents projets différents.

Les placements en fonction des projets

Il est maintenant temps de savoir où va aller votre épargne.

Et pour cela, vous devez tenir compte des différents types d’épargne existante.

Si vous démarrez et que vous n’avez qu’un Livret A, ne vous inquiétez pas, je vais vous donner quelques astuces pour le placement de votre argent.

Les coups durs

La première épargne à créer est l’épargne de précaution aussi appelée épargne de sécurité.

C’est elle qui va vous protéger contre les coups durs.

Cette épargne doit être placée sur un livret où votre argent sera disponible à tout moment.

Donc les comptes bloqués sont à bannir. Je préconiserais un Livret A ou un Livret de Développement Durable et Solidaire (faites tout de même attention au plafond de ce dernier qui est relativement bas).

Les projets

La seconde épargne à créer est une épargne projet.

Vous avez ici différentes possibilités.

Pour les projets à court terme, un Livret A ou un LDDS ferra l’affaire.

Étant donné que votre argent ne restera pas longtemps sur votre livret, le plafond ne sera pas un frein dans ce cas. Pour les projets à moyen terme, vous pouvez partir sur une assurance-vie.

En ce qui concerne le contrat, cela dépendra de votre profil. Si vous souhaitez prendre très peu de risque, je vous recommande de partir sur un fond en euro (rendements faibles, à peine suffisants pour combattre l’inflation). Sinon, les assurances-vie à unité de compte vous permettra d’avoir des rendements plus intéressants.

Grâce à ces placements, vous pourrez mettre en place un patrimoine intéressant pour vous et vos descendants. C’est également un bon moyen de faire fructifier votre argent.

N’oubliez pas de prendre en compte la fiscalité de ces placements.

Il existe également d’autres placements spécifiques (Plan Épargne Retraite, Plan Épargne Logement…etc.) qui peuvent vous être utiles en fonction de vos projets.

Dans votre bilan des finances personnelles, listez également les différentes épargnes que vous allez mettre en place ainsi que le montant mensuel que vous allez accorder à chacune d’entre elle.

Gardez un œil sur cette partie de votre bilan puisqu’une fois qu’un projet sera réalisé, le montant dédié à celui-ci devra être injecté dans un autre projet (et c’est pour cela qu’il faut garder le bilan financier à jour).

Le faire un bilan des finances personnelles est-ce suffisant ?

Le bilan financier est un outil très efficace en ce qui concerne la gestion des finances personnelles. Mais peu de personnes savent le mettre en place et encore moins savent quoi en faire.

Réduire ses dépenses

Maintenant que vous avez sous les yeux la réalité de votre gestion financière, vous pouvez dans un premier temps aller à la chasse aux dépenses inutiles pour réduire vos dépenses mensuelles.

Traquez ces abonnements aux salles de sport où vous n’avez pas mis les pieds depuis trois siècles ou ces applications payantes que vous n’utilisez plus.

N’hésitez pas à renégocier les frais des assurances et les frais bancaires (c’est déjà ça de gagné).

Répartir les nouvelles ressources

Une fois que vous aurez réduit vos dépenses, répartissez ensuite vos nouvelles ressources sur vos différentes épargnes.

Gardez en tête que votre objectif principal est d’épargner pour réaliser vos projets (ou de créer des dépenses plus intéressantes pour vous).

Aller plus loin dans le bilan des finances personnelles

Peu de gens y pensent, mais intégrer son état patrimonial dans le bilan des finances personnelles est également une possibilité.

Vous pouvez créer une section “Actifs” où vous mettrez la valeur de vos biens (immobilier, actions boursier, obligations…etc.) et une section “Passifs” où vous listerez toutes vos dettes. Ainsi, vous garderez toujours un œil sur votre patrimoine et vous le verrez évoluer en même temps que vos finances personnelles.

Ce point peut être ajouté plus tard, mais sachez qu’il est extrêmement important de consacrer du temps pour un peu de gestion de patrimoine.

Essayer également de le faire évoluer et de changer de situation financière et patrimoniale tous le 6 mois.

Pour finir

Le bilan financier est un document important qui vous permet de connaître votre situation financière au moment présent.

Faire un bilan des finances personnelles demande, certes, quelques heures de travail, mais le résultat finale vous permettra de dresser votre budget mensuel (et de vous y tenir).

Si cet article vous a aidé et que vous souhaitez créer votre bilan, vous pouvez télécharger mon guide gratuitement afin d’aller plus vite.

Une fois votre bilan financier en place, je vous invite à souffler un bon coup et à contempler le fruit de votre travail.

Puisqu’une fois cette étape passée, vous ne pouvez qu’évoluer dans le bon sens.

Si vous souhaitez être guidé pas à pas, obtenir des astuces pour réduire vos dépenses et avoir des outils de suivi de vos finances personnelles, ma formation Instant Budget répondra à vos attentes et vous permettra d’obtenir de très bons résultats.

Saviez-vous mettre en place un bilan des finances personnelles ou aviez vous déjà essaye d’en faire un ? Partagez votre expérience dans les commentaires !

 

Téléchargez votre tableau financier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *