Comment dire adieu à l’anxiété financière ?

Personne ressentant de l'anxiété financière

Vous arrive-t-il de vous sentir angoissé à l’idée de regarder le solde de votre compte ?

Vous sentir terrifié d’avoir de mauvaises surprises ?

Ou de constater que vous vous trouvez dans le rouge ?

Vous le savez, votre état émotionnel est totalement justifié.

Avec des finances personnelles laissées à l’abandon, impossible d’avoir des comptes nickels. Et de se sentir serein.

La solution ? Reprendre le contrôle de votre argent.

Heureusement, cela s’apprend.

Dans cet article, je vous donne les 5 étapes pour gérer votre argent et supprimer votre anxiété financière.

Allons-y.

 

Les conséquences de l’anxiété financière

 

L’angoisse due à l’argent peut engendrer de nombreux dégâts dans votre vie.

Et cela rend impossible de créer une liste exhaustive de conséquences.

Pire encore…

Il est difficile de s’assurer qu’une personne se noie dans l’angoisse financier. Car nous pouvons présenter différents signes d’anxiété. Et parfois même, ne pas en avoir.

Heureusement, ce n’est pas le cas de tout le monde.

Il existe des réactions fréquentes. Apprenez à les détecter.

Voici quelques-unes :

  • La peur de vérifier ses comptes: vous connaissez ce stress ? Lorsque vous vous apprêtez à vous connecter sur votre espace client. À taper votre identifiant. Puis votre mot de passe. Et, vous vous cachez les yeux pour faire durer le suspense et ne pas voir votre solde.
  • La perte de confiance en soi: difficile de garder le moral lorsqu’on s’aperçoit que notre situation se dégrader de jour en jour. Et cela nous pousse même à remettre en question nos choix et nos compétences.
  • La prise de décisions irrationnelles: pourquoi continuer à tenter de gérer ses finances alors que rien ne fonctionne ? Ce genre de raisonnement peut apparaître dans les cas les plus désespérés.
  • La nervosité: à ce stade, le stress nous donne des sauts d’humeur. Le sentiment de danger permanent fait partie de notre routine. Et elle change notre caractère. Très souvent. Sans nous en rendre compte.
  • Le stress constant : parfois, la peur dans notre quotidien. Généralement, c’est dans les cas les plus graves. Et les appels du banquier n’arrangent pas les choses.

 

La difficulté à changer de situation rend encore plus désagréable cette angoisse. Cela crée de la frustration supplémentaire.

Nous savons tous qu’il faut gérer son argent et mettre de côté chaque mois. Mais peu de personnes savent comment faire.

Restez avec moi.

Dans la partie suivante, je vous donne un plan d’action en 5 étapes pour dire adieux à la vôtre anxiété financière.

 

Comment se débarrasser de votre l’anxiété financière en 5 étapes ?

 

Je vous préviens : ça ne sera pas facile.

Mais cela reste indispensable.

Vous voulez changer votre situation financière et réduire votre anxiété par rapport à l’argent ?

Alors, mettez les bonnes actions en place.

Oubliez votre tableur Excel. Elle ne vous permettra pas d’être moins stressé.

Surtout si vous l’utilisez mal.

Maintenant, soyez attentif, à ce que vous allez lire…

… car les lignes suivantes vont changer votre vie.

La solution se trouve…

… dans votre tête.

Si vous souhaitez changer votre situation et lutter contre l’anxiété, vous devez changer votre état d’esprit.

Comment faire ?

Lisez la suite.

 

Etape 1 : Prendre conscience de votre situation

 

Commencez par établir un bilan de vos finances personnelles.

Cela vous permettra de savoir d’où vient la source d’anxiété.

Cela peut venir :

  • De l’abandon de la gestion de votre agent
  • Des découverts fréquents
  • D’une mauvaise gestion de vos émotions (besoin d’être rassuré) ;
  • Des achats compulsifs ;
  • D’une mauvaise gestion des imprévus ;
  • D’un fort taux d’endettement.

Il est possible d’avoir plusieurs sources à votre problème. Mais pas de panique. Cela ne rendra pas le travail plus difficile.

 

Comment trouver la source de votre anxiété ?

Analysez vos relevés de comptes. Vérifiez vos différents types de dépenses. Surveillez vos réactions face à la tentation.

Vous avez tendance à sortir votre carte bleue lorsqu’un produit vous plait ? Éradiquez les achats impulsifs.

Vous recourez souvent aux crédits ? Habituez-vous à vous en passer.

Vous avez peur lorsque vous recevez des factures annuelles ? Apprenez à anticiper.

Vous savez maintenant d’où vous partez.

Voyons ensemble comment vous fixer des objectifs. Et savoir où vous devez aller.

 

Etape 2 : Ayez un objectif.

C’est ce que j’appelle un « Pourquoi ». Et vous devez absolument en avoir un.

Votre objectif représente votre ligne directrice. Votre ambition.

Il doit être assez fort pour vous permettre de vous donner à fond.

 

Mais du coup, comment votre « Pourquoi » changera votre situation financière ?

Vous disposerez d’une motivation intense. Elle vous poussera à vous surpasser et à lutter contre vos désirs. Parfois même, sans vous en rendre compte.

Et cela facilitera la diminution de votre anxiété par rapport à l’argent.

 

Comment choisir son « Pourquoi » ?

En fait, un « pourquoi » ne doit pas représenter un objectif financier.

Beaucoup de personnes me demandent comment créer une épargne de précaution de 6 mois de salaire. Mais, ils sont incapables de me donner une raison.

Pourquoi 6 mois et pas 3 ? Pourquoi pas 12 ?

Ces personnes pensent se mettre à l’abri grâce à une épargne. Calmer l’anxiété qu’elles ressentent. Mais ils vont se créer de la frustration.

Pour quelle raison ?

Parce qu’elles ne pourront pas résister à la tentation d’acheter au premier coup de cœur. Elles ne pourront pas lutter contre l’envie de payer en plusieurs fois un produit.

Ces gens subiront des échecs. Sans comprendre pourquoi. Et leur motivation disparaitra aussi vite que le côté droit de votre chaussette dans votre lave-linge.

 

Comment savoir si son pourquoi tient la route ?

Intensité de votre détermination doit vous mener à vous surpasser. Choisissez bien votre « pourquoi ».

Mais, pas de panique.

Nous avons vu qu’un but suffisamment fort ne se mesure pas à l’aide d’une somme d’argent. Mais vous devez également savoir qu’il doit vous tenir à cœur.

 

Voici quelques exemples :

  • Atteindre la liberté financière : pour ne plus dépendre d’un patron ou être enfin épanouie.
  • Voyager : un tour du monde ? Parcourir l’Europe ? Voir les pays de vos rêves ?
  • Mettre votre famille à l’abri : en créant un patrimoine conséquent.

 

Malheureusement, je ne peux pas lister toutes les raisons possibles. Car elles dépendront de vos rêves et de vos ambitions. Vous devez donc trouver VOTRE « Pourquoi ».

 

Et ensuite, passer à l’étape suivante.

 

Etape 3 : Avoir un plan d’action

Vous savez maintenant d’où vous partez. Vous connaissez vos objectifs.

Maintenant, mettez en place un plan d’action pour changer de situation financière.

Comment mettre en place un plan d’action efficace ?

Vous devez créer une action pour chaque problème qui vous rend anxieux.

Vous souhaitez que je vous donne quelques exemples ?

En voici.

Pour lutter contre :

  • La mauvaise gestion des dépenses imprévues, créez un calendrier annuel des prélèvements. Placez-y tous les prélèvements ponctuels qui se présentent durant l’année. Et veillez à garder une somme suffisante sur votre compte au moins 15 jours avant ces prélèvements.
  • Les achats impulsifs, retirez le montant nécessaire pour vos dépenses liées aux loisirs. Si vous avez toujours peur de céder à la tentation, rangez votre carte bleue. Pour plus de conseils, je vous redirige vers mon article « comment respecter son budget ? ».
  • L’endettement, organisez votre argent pour commencer à rembourser vos dettes. Demandez l’ouverture d’un livret d’épargne. Utilisez-le pour créer un capital. Une fois votre capital créé, soldez partiellement vos dettes. Grâce à cela, vous diminuerez vos mensualités de remboursement.
  • Les découverts, remettez de l’ordre dans vos finances personnelles. Et très vite. Vous devez reprendre les bases. L’épargne. Les dépenses. L’investissement sur soi. Vous pouvez commencer par consulter certains de mes articles. Pour commencer, jetez un œil sur « comment sortir du découvert bancaire ? ».

Trouvez-en d’autres si nécessaire. Vous devez poser une action en face de chaque problème.

 

Etape 4 : Être organisé pour réussir

Vous disposez maintenant d’un plan d’action. Top !

Mais, cela reste insuffisant. Il vous manque un élément important.

Quoi ?

Des priorités.

Rappelez-vous que vous ne pourrez pas résoudre tous vos problèmes d’un seul coup. Vous devez avancer pas à pas.

 

Par quoi commencer ?

Eh bien, cela dépend des problèmes financiers qui entraînent votre anxiété financière. Ciblez-en un au départ. Le plus pénalisant. Et traitez-le.

Prenez bien le temps de vous imprégner de vos nouvelles habitudes.

Vous cédiez à la tentation ? Travaillez sur vous autant qu’il le faut pour apprendre à vous contrôler.

Vous disposiez d’une mauvaise gestion budgétaire ? Remettez vos finances en ordre. Suivez votre argent. Et intégrez cela à votre routine.

 

Lors de cette phase, gardez une seule chose en tête : votre « Pourquoi ».

Sans lui, vous n’aurez aucune raison d’avancer. Zéro motivation.

 

Etape 5 : Mettre en place les bonnes pratiques

Vous avez trouvé votre problème principal ? Celui qui cause votre anxiété financière ?

Vous savez maintenant sur quoi travailler.

Bien.

Mais…

… si vous comptez obtenir des résultats du jour au lendemain, alors…

… je suis désolé de vous décevoir.

Ce genre de changement prend du temps. Beaucoup de temps.

Et pour vous assurer une bonne évolution, vous devez adapter votre l’état d’esprit.

 

Avoir un objectif financier

Vous devez garder en tête un objectif financier pour les 12 prochains mois.

Sans lui, il sera peu probable que vous atteignez votre but.

Comment se fixer un objectif financier ?

Cela dépendra de votre « Pourquoi ».

Dans votre cas, vous souhaitez dire adieu à votre anxiété financière. Mettez en place les outils nécessaires.

Voici une liste non exhaustive des objectifs possibles :

  • Une épargne de sécurité pour assurer les dépenses imprévues ;
  • Une épargne de projets pour anticiper certaines charges annuelles ;
  • Une réduction des dépenses impulsives ;
  • Une réduction des dépenses loisirs ;
  • Une augmentation des économies mensuelles.

 

Attention !

Ne confondez jamais votre objectif financier avec votre « Pourquoi ».

Gardez ceci en tête :


Vos objectifs financiers sont les actions qui rendront accessible votre « pourquoi ».


 

Par exemple :

Votre rêvez d’un voyage en Asie ? (pourquoi)

Vous aurez comme objectif financier la création d’une épargne de 7 000€ pour y parvenir. (objectif financier)

 

Avancer doucement

Aucune agitation.

Impossible de réduire une dépense de 80% en à peine un mois. Ou de créer une épargne de précaution en un seul trimestre.

Optez pour une évolution pas à pas.

Si vous souhaitez réduire vos dépenses impulsives de 50%, allez-y petit à petit. Le premier mois, réduisez-le de 15%. Enlevez à nouveau 15% le mois suivant. Et ainsi de suite.

Jusqu’à atteindre votre objectif.

 

Surveiller son évolution

Vous devez évoluer au fil du temps. Pour cela, assurez-vous que votre situation change. Même lentement.

Gardez un œil sur vos finances.

Comment y procéder ?

Rien de mieux que de revoir votre bilan des finances personnelles. Mettez-le à jour régulièrement.

Quand réviser votre bilan financier ?

Pas de panique. Lisez la suite pour créer un planning bien établi.

 

Planifier

Vous souhaitez savoir comment je me suis organisé pour changer ma situation ?

Je vous donne la réponse.

En fait, j’ai travaillé en période de 3 mois. Et chaque période avait pour but de travailler sur une problématique financière.

Plus j’avançais, moins je ressentais de l’anxiété financière.

Voici comment je m’organisais :

  • Le bilan financier: en début de période. J’avais pour objectif de cibler les points sur lesquels travailler pendant les prochains mois.
  • Le développement de nouvelles habitudes financières: pendant 3 mois, je mettais en place des actions. Dans cette phase, je devais m’imprégner des bonnes habitudes. C’est la phase la plus dangereuse. Le découragement peut apparaitre à tout moment. Mon « pourquoi » m’aidait fortement.
  • L’ajustement (si nécessaire):   À certains moments, je n’atteignais pas mes objectifs. Soit, je devais revoir mes ambitions à la baisse. Soit, mes actions se trouvaient inefficaces. Ou encore, je me décourageais. Bref… Cette phase me servait à me remettre dans le droit chemin.

 

Bonnes pratiques pour réduire l'anxiété financière

 

Etape 6 (Bonus) : Être patient

 

Surtout, ne vous attendez pas à changer de situation sans difficulté.

Vous allez être très déçu.

Pour supprimer votre anxiété financière, vous devez fournir un effort. Non seulement sur la gestion de vos finances, mais aussi sur vous-mêmes. C’est difficile. Et Long.

D’où l’importance de garder un « pourquoi » fort. Mais aussi, d’avancer lentement. Mais surement.

Ne brûlez pas les étapes. La patience reste votre meilleur atout.

N’oubliez pas que la gestion de vos émotions impacte fortement vos finances personnelles. Ne vous comparez pas aux autres. Ne soyez pas complexé par le salaire de votre voisin.

Vous êtes le seul à pouvoir sortir de l’angoisse financière.

Donnez-vous les moyens et vous y arriverez.

 

 

Téléchargez votre tableau financier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *